AccueilPop culture

Une fan d’Euphoria meurt d’une overdose en voulant imiter Rue

Une fan d’Euphoria meurt d’une overdose en voulant imiter Rue

Publié le

Image :

Ⓒ HBO

L’adolescente de 16 ans aurait ingéré une grande quantité de médicaments pour reproduire le comportement des personnages de la série.

Un drame a secoué la petite ville de Tonneins, dans le Lot-et-Garonne, durant la nuit du 21 au 22 janvier. Une adolescente de 16 ans est décédée des suites d’une intoxication, après une surconsommation de médicaments lors d’un dîner de famille. Le parquet d’Agen a ouvert une enquête qui, selon les premières informations, aurait révélé un lien avec la série Euphoria. La jeune fille aurait voulu imiter le comportement des personnages de la série, dont certains luttent contre leur addiction aux drogues, comme Rue, incarnée par Zendaya.

À voir aussi sur Konbini

La victime était accompagnée de sa cousine, 14 ans, le soir du drame, qui a également consommé des médicaments mais est hors de danger. La famille a découvert le corps inanimé de l’adolescente le lendemain de la soirée, qui a été transportée à l’hôpital d’Agen puis de Bordeaux, où elle n’a pas pu être réanimée et est décédée le dimanche 23 janvier. Officiellement, l’enquête n’a pas encore fait le lien avec Euphoria mais ce n’est pas la première fois que la série de HBO est accusée de faire l’apologie de la drogue, notamment aux États-Unis.

La diffusion en cours de la saison 2 (sur OCS en France) a relancé le débat outre-Atlantique, alors que des associations de lutte contre les drogues sont montées au créneau. Le programme d’éducation D.A.R.E (Drug Abuse Resistance Education) accuse ainsi la série d’avoir des répercussions négatives sur son jeune public, en n’étant pas assez claire sur les risques de la toxicomanie. Concernant l’affaire de Tonneins, et selon La Dépêche du Midi, les enquêteurs vont désormais fouiller les ordinateurs et téléphones portables des deux jeunes filles pour établir si la série les a véritablement poussées à consommer des médicaments.