AccueilBiiinge

Fortiche Production sublime les Arcane de League of Legends dans une série animée pixel

Publié le

par Adrien Delage

Produite par un studio d’animation français, la série animée Arcane est une pépite qui mérite son carton sur Netflix.

Fortiche Production sublime les Arcane de League of Legends dans une série animée pixel

Ⓒ Netflix

Après avoir conquis le monde de l’e-sport et du jeu vidéo type MOBA (pour multiplayer online battle arena) avec sa licence phare League of Legends, Riot Games étend sa mythologie complexe avec une série animée. Arcane se déroule dans l’univers fictif de Runeterra, où évoluent les champions de son jeu emblématique qui rassemblait quotidiennement plus de 50 millions de gamers en 2021.

Pour produire la série animée “en famille”, Riot a fait appel au studio d’animation français Fortiche Production, basé à Paris et qui a déjà fait ses preuves à travers des clips promotionnels pour League of Legends mais aussi pour la série Marvel Rocket and Groot. Au vu du succès retentissant rencontré par Arcane sur Netflix, la confiance de Riot pour nos frenchies se comprend.

L’intrigue de la série s’adresse aussi bien aux fans de LoL qu’aux nouveaux venus. Les tryharders de la SoloQ seront ravis de retrouver certains de leurs héros préférés comme Caitlyn, Heimerdinger, Viktor, Singed, Ekko ou encore Jayce dans Arcane. Mais l’histoire tourne principalement autour de deux personnages emblématiques de League of Legends : Vi et Jinx, deux sœurs que tout oppose. Après avoir vécu une enfance difficile à Zaun, une cité pauvre et insalubre, le duo s’improvise braqueuses pour voler les plus riches dans la ville du dessus, la rayonnante et opulente Piltover. Dans le même temps, deux scientifiques de génie tentent de contrôler la magie à l’aide de la science, sans avoir conscience des dangers que cela implique.

Une masterclass d’animation

Ⓒ Netflix

Évitons de tergiverser, ce qui frappe d’entrée de jeu les spectateurs et spectatrices d’Arcane, c’est sa puissance visuelle. Le studio Fortiche porte bien son nom tant l’animation proposée par son équipe flatte la rétine. Elle s’écarte clairement du style plus cartoonesque de League of Legends pour un rendu très poétique et moins saturé en couleurs, proche d’une peinture art déco en mouvement. C’est beau, original et très fluide, rappelant parfois le travail étonnant de Sony Pictures Animation avec le film Spider-Man: New Generation. On apprécie également le design des personnages, tous reconnaissables quand on connaît LoL, avec toutefois un aspect steampunk à l’ère victorienne très réussi.

La collaboration entre Fortiche Production et Riot Games remonte à 2013, soit à l’apparition de Powder alias Jinx dans le roster du MOBA. Ainsi, Arcane transpire l’amour du studio pour certains des personnages qu’il a participé à populariser, mais aussi pour la musicalité de cet univers singulier. Riot est connu pour ses compétitions e-sport spectaculaires et hors norme, mais surtout pour ses clips musicaux en annonce des championnats du monde annuels, des “bangers” comme aiment à les appeler les millions de fans du jeu vidéo. Par le passé, Fortiche a notamment produit le clip de la chanson “Warriors” interprétée par Imagine Dragon, ou encore l’une des vidéos de K/DA, un groupe de K-pop virtuel composé d’héroïnes de League of Legends.

Que ce soit en termes d’ambiance, de design ou de décors souvent époustouflants, Arcane est une claque visuelle et, pour une fois, on ne va pas se gêner d’être chauvins au vu d’une telle pépite. Mais les adaptations ou projets dérivés vidéoludiques ont souvent réussi des prouesses visuelles (Warcraft et Pokémon : Détective Pikachu en live action par exemple) par le passé sans toutefois convaincre le public dans l’essence d’une œuvre adaptée : le respect et la transfiguration de son histoire. Car malgré la mythologie très complète de League of Legends, qui existe depuis 2009, le jeu repose sur un gameplay de combats dans une arène à portée multijoueurs et n’a donc jamais proposé de scénario à proprement parler pour lier cet univers, et surtout impliquer émotionnellement ses joueurs dans l’histoire des différents champions qu’ils incarnent au fil des parties.

Ⓒ Netflix

Ainsi, Arcane avait tout à faire, tout en respectant certains liens familiaux (la sororie Jinx et Vi) et autres archétypes de champions (Heimerdinger et Jayce sont de brillants scientifiques, Viktor un savant fou, Caitlyn une as de la gâchette, etc.) déjà établis dans la mythologie de LoL. Fortiche a fait de cette liberté créative une force en évitant la pression de la fanbase, qui attend souvent une fidélité à toute épreuve dans ce genre d’exercice. Car contrairement à certaines adaptations de jeux vidéo boudées par le public et la critique, comme les films Assassin’s Creed et Tomb Raider et (peut-être) prochainement la série The Last of Us, le fil rouge d’Arcane est quasi intégralement original et donc libéré de cette charge parfois pesante du respect de l’histoire de base.

Décuplée par ce style d’animation sublime, qui favorise l’immersion, l’intrigue d’Arcane est une pure réussite émotionnelle et un shot d’adrénaline. Dès les premières minutes de la série, le destin des deux sœurs nous prend par les tripes à travers leur parcours tragique et émouvant. Fortiche évite également le trope très commun du manichéisme chez les antagonistes dans ce genre de production, avec des méchants aux ambitions ambiguës, qui ne sont pas sans rappeler un certain Thanos de l’écurie Marvel. Mais notre coup de cœur s’adresse en définitive à Powder, sorte d’Harley Queen à l’esprit nappé de solitude et de traumatismes, figure tragique et nihiliste superbement écrite, à la fois aussi chaotique qu’attachante.

Comme beaucoup d’autres fans, on ne tarit pas d’éloges à la vue d’Arcane mais force est de constater que Riot et Fortiche ont réalisé une rare prouesse avec cette série animée. Il s’agit peut-être d’une des meilleures adaptations de l’histoire du jeu vidéo tout simplement parce qu’elle n’en est pas une : on n’ira pas jusqu’à citer Lavoisier, mais Fortiche a complètement transformé la mythologie de League of Legends en se reposant sur ses bases alors que tout était à créer. Il en résulte une série animée poignante, visuellement sublime et généreuse en scènes d’action jubilatoires dont il nous tarde de découvrir la suite, déjà en production. C’est une véritable masterclass de la part de Riot et Fortiche, ou comme le diraient les fanas de LoL, un clean ace mémorable.

La première saison d’Arcane est disponible en intégralité sur Netflix.

À voir aussi sur Konbini :