AccueilBiiinge

Après Too Old to Die Young, Nicolas Winding Refn prépare une nouvelle série pour Netflix

Publié le

par Adrien Delage

Le projet décrit comme une série néo-noire est la première production danoise du réalisateur depuis dix ans.

Après Too Old to Die Young, Nicolas Winding Refn prépare une nouvelle série pour Netflix

© Amazon

En 2019, Nicolas Winding Refn faisait ses premiers pas sur le petit écran avec la cryptique et contemplative Too Old to Die Young, sa première série, disponible sur Prime Video. Le réalisateur de Drive va retenter sa chance mais, cette fois, sur Netflix, pour un projet de série qui marque sa première production danoise depuis dix ans. Intitulé Copenhagen Cowboy, le show est décrit comme un thriller néo-noir en six épisodes, qui se déroule dans le milieu criminel de la capitale du Danemark. Sans surprise, Winding Refn ne quitte pas l’univers qu’il affectionne tant et qui servait déjà de cadre à Too Old to Die Young, où yakuzas, cartels mexicains, mafia russe et tueurs à gages s’affrontaient dans les ruelles sombres de Los Angeles.

On retrouvera Angela Bundalovic, vue dans The Rain sur Netflix, à la tête de la série. Au niveau du casting, Winding Refn s’est entouré de proche puisque sa fille, Lola Corfixen, y jouera un rôle clé, tout comme Zlatko Burić, star de la trilogie mythique du réalisateur, Pusher. On ne sait pas encore si le cinéaste dirigera tous les épisodes de Copenhagen Cowboy, comme il l’avait fait sur Too Old to Die Young. Au passage, il s’agit déjà du troisième projet de Winding Refn sur le petit écran, qui développe également Les Italiens, une série policière franco-italienne adaptée du roman éponyme d’Enrico Pandiani, et qui devrait se dérouler à Paris, au 36, quai des Orfèvres, précisément.

Toutefois, que les cinéphiles se rassurent, le réalisateur n’a pas abandonné le grand écran pour autant. Nicolas Winding Refn planche également sur le remake de Maniac Cop, le slasher culte de William Lustig, sorti en 1988. Un film qui marquera son retour au cinéma depuis 2016 et The Neon Demon, sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes la même année.

À voir aussi sur Konbini :