AccueilBiiinge

Après Bridgerton, Jonathan Bailey sera l’amoureux de Matt Bomer dans Fellow Travelers

Publié le

par Delphine Rivet

Le vicomte va délaisser un instant les turpitudes romanesques de Bridgerton pour l’Amérique des années 1960, 1970 et 1980.

Après Bridgerton, Jonathan Bailey sera l’amoureux de Matt Bomer dans Fellow Travelers

© Netflix

C’est, pour beaucoup de fans, le ship dont ils et elles n’osaient même pas rêver. Deux des acteurs gays les plus en vue du moment, Matt Bomer (American Horror Story, The Normal Heart) et Jonathan Bailey (qui a explosé grâce à son rôle du vicomte Anthony Bridgerton dans La Chronique des Bridgerton) vont jouer des amants à l’écran dans la minisérie en huit épisodes Fellow Travelers.

Cette adaptation du roman éponyme de Thomas Mallon, actuellement en développement pour Showtime, raconte l’histoire, dans les années 1960 aux États-Unis, d’un homme beau et charismatique du nom de Hawkins Fuller (incarné par Matt Bomer). Ce dernier a une phobie de l’engagement, jusqu’à ce qu’il croise la route de Tim Laughlin (Jonathan Bailey), un jeune homme mû par ses idéaux et sa foi.

Leur romance naissante se heurte frontalement à l’Amérique du maccarthysme où, en plus de la traque aux communistes, le sénateur Joseph McCarthy et son conseiller, l’avocat Roy Cohn (qui fut plus tard au service de Donald Trump) ont déclaré la guerre aux “déviants sexuels”. La série suivra le couple sur quatre décennies, traversant l’histoire de États-Unis, des manifestations contre la guerre au Vietnam, en passant par la fièvre disco des années 1970, jusqu’à l’épidémie de sida qui a touché de plein fouet la communauté homosexuelle.

C’est le scénariste, nommé aux Oscars, du film Philadelphia, qui est à l’écriture des huit épisodes de Fellow Travelers. Daniel Minahan, qui était récemment derrière la caméra pour la série Netflix Halston, réalisera les deux premiers épisodes. Le tournage devrait commencer à la fin du mois à Toronto, au Canada. On ignore encore si la minisérie sera diffusée en France.

À voir aussi sur Konbini :