AccueilBiiinge

Affaire Harvey Weinstein : les témoignages édifiants de Rose McGowan, Hayley Atwell et Romola Garai

Publié le

par Marion Olité

Affaire Harvey Weinstein : les témoignages édifiants de Rose McGowan, Hayley Atwell et Romola Garai

“Cette fille a été agressée par un monstre. C’est elle que vous humiliez par votre silence.”

D’autres actrices ont été les victimes d’Harvey Weinstein et osent enfin témoigner, comme Ashley Judd et l’actrice anglaise Romola Garai, héroïne de la série The Hour et plus récemment de Born to Kill. Cette dernière a notamment expliqué au Guardian comment, à 18 ans, on l’a envoyée dans la chambre d’hôtel d’Harvey Weinstein, qui lui a ouvert la porte en peignoir.

“Comme n’importe quelle femme dans cette industrie, j’ai eu une audition avec Harvey Weinstein, alors que j’avais déjà auditionné en bonne et due forme, mais il fallait aussi être approuvée personnellement par lui. Donc j’ai dû aller dans sa chambre d’hôtel au Savoy, et il m’a ouvert en tenue de bain. Je n’avais que 18 ans. Je me suis sentie violentée par cette situation, qui est restée très clairement présente dans ma mémoire depuis.”

Cette fameuse chambre d’hôtel au Savoy était un des lieux privilégiés du producteur, qui y attirait de jeunes actrices par tous les moyens, comme le révèle le Times, leur proposant de boire du champagne, de le masser, ou encore de le regarder prendre sa douche.

“Tu ressembles à une grosse truie à l’écran. Arrête de manger autant.”

Une autre actrice bien connue du monde des séries, Hayley Atwell, a connu un moment humiliant dans sa carrière hollywoodienne, comme le rapporte Page Six. En 2007, la future “Agent Carter” est alors âgée de 24 ans. Elle tourne dans un film produit par Harvey Weinstein, Brideshead Revisited, et se voit confier un rôle important pour la première fois de sa carrière. Le producteur tente de flirter avec elle. Puis lors d’un déjeuner avec l’équipe de tournage, il lui explique qu’il faut qu’elle surveille ce qu’elle mange. Il a vu quelques images du film et n’est pas content : “Tu ressembles à une grosse truie à l’écran. Arrête de manger autant.”
Manque de bol pour lui, la jeune actrice en parle à sa costar, Emma Thompson, détentrice d’un Oscar. Scandalisée, la comédienne décroche son téléphone pour dire à Harvey Weinstein ses quatre vérités, à savoir qu’il est une brute misogyne. Et tout à coup, le rapport de force est différent. Une femme puissante face à un homme puissant. Et non plus un homme qui se croit tout permis face à une jeune femme qui tente de percer à Hollywood. L’alliance féminine et la libération de la parole, voilà encore le meilleur moyen pour mettre un prédateur sexuel hors d’état de nuire, à Hollywood ou ailleurs. Rose McGowan ne dit pas autre chose. Depuis, des actrices influentes, comme Meryl Streep ou Jennifer Lawrence, mais aussi la star masculine George Clooney, ont condamné publiquement les agissements d’Harvey Weinstein.

À voir aussi sur Konbini :