AccueilBiiinge

L’acteur de Validé, Brahim Bouhlel, vient de sortir de prison

Publié le

par Anna Finot

Il a passé huit mois derrière les barreaux au Maroc pour une mauvaise blague.

L’acteur de Validé, Brahim Bouhlel, vient de sortir de prison

© Canal+

Le 5 décembre dernier, l’acteur et humoriste Brahim Bouhlel aurait été libéré par la justice marocaine, rapporte Le Parisien. Condamné à huit mois de prison ferme pour une vidéo qui se voulait humoristique, le jeune artiste de 26 ans serait finalement sorti d’affaire après avoir purgé sa peine jusqu’au bout “en prenant son mal en patience”, confiait un proche au Parisien.

Révélé dans la série à succès Validé sur Canal+, l’acteur s’est retrouvé face à la justice marocaine après avoir publié une vidéo, jugée insultante sur ses réseaux sociaux. Brahim Bouhlel et ses deux collègues, dont Zbarbooking, un influenceur franco-marocain, s’étaient amusés à parodier l’émission Enquête exclusive en imitant de grossiers masculinistes insultant les femmes. Le comédien avait également filmé trois mineurs sur le bord du trottoir, à leur insu.

Une satire très maladroite qui avait suscité l’indignation sur les réseaux sociaux, avant d’attirer l’attention de la justice marocaine. En quelques heures, la polémique remontait entre les mains de la justice qui finissait par poursuivre les trois jeunes hommes concernés pour “diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement” et “détournement de mineur”.

Face aux déferlements de haine sur les réseaux sociaux, Brahim Bouhlel avait également présenté ses excuses face caméra. Il demandait pardon au peuple marocain en expliquant que sa vidéo avait été partagée au contraire pour combattre les clichés et s’en moquer : “J’ai essayé d’être drôle et je reconnais m’être totalement planté, j’aime profondément ce pays et ses habitants.”

En vain. Il sera condamné à huit mois de prison et son ami Sammy Tami à douze. Une décision de justice considérée très sévère par beaucoup d’artistes, qui n’ont pas hésité à apporter leur soutien au jeune homme, tout en condamnant fermement les propos de Brahim Bouhlel dans sa vidéo. Des rappeurs comme Booba ou Canardo et des membres de l’équipe de la série Validé tels que Franck Gastambide, Saïdou Camara, Sabrina Ouazani ou Adel Bencherif ont ainsi déploré la trop lourde peine dont a écopé l’acteur pour cette publication.

Son avocat a évoqué dans cet article du Parisien une incarcération aux conditions très difficiles, dans une cellule de 30 m2 pour quinze détenus, qui ont mis à rude épreuve le jeune acteur. Aujourd’hui sorti d’affaire, Brahim Bouhlel espère continuer sa carrière en France.

À voir aussi sur Konbini :