AccueilArts

Une troupe de cheerleaders documentée dans les années 2000 par Brian Finke

Publié le , modifié le

Par Pauline Allione

Au début des années 2000, Brian Finke documentait le quotidien de cheerleaders états-uniennes.

Une troupe de cheerleaders documentée dans les années 2000 par Brian Finke

© Brian Finke

Pompons, uniformes et trophées : bienvenue dans l’univers coloré et exaltant des cheerleaders. Dans son livre 2.4.6.8: American Cheerleaders & Football Players paru en 2003, Brian Finke nous plonge au cœur de la culture très américaine du football universitaire et des équipes féminines qui les encouragent à coups de chants, de chorégraphies et de grands sourires.

Originaire du Texas, l’artiste a commencé la photographie dans les années 1990, en officiant pour le journal et l’annuaire de son lycée. Toujours imprégné de cette ambiance estudiantine, Brian Finke a ensuite suivi ses sœurs, elles-mêmes cheerleaders, lors de leurs entraînements et compétitions.

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

“J’ai déménagé à New York et je suis allé en école d’art, puis je suis retourné brièvement au Texas. Pendant ce temps, j’ai commencé à photographier mes sœurs. Elles étaient au lycée et allaient aux entraînements, matches et tournois de cheerleaders donc le sujet m’était très familier”, raconte-t-il à Dazed au sujet de la genèse de ce projet.

À voir aussi sur Konbini

Émotions et sororité

En 2001, en immersion dans différentes équipes à travers les États-Unis, Brian Finke passait parfois une semaine entière avec les footballeurs et cheerleaders pour documenter leur quotidien dans ce qui deviendra son premier ouvrage.

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

Effacé derrière son appareil photo pour se faire oublier des sujets qu’il immortalise, Finke témoigne de moments de communauté authentiques et hautement émotionnels, entre exaltation, joie collective et sororité plus intime. “En compétition, les cheerleaders criaient et pleuraient parce que [les joueurs] marquaient des points, il y avait de l’émotion partout. C’est incroyablement addictif”, déclare-t-il toujours dans les lignes de Dazed.

Lumineuses et hautes en couleurs, les images de 2.4.6.8 sont empreintes d’une esthétique léchée et de contrastes grâce aux uniformes qui se détachent nettement des paysages. Elles renferment aujourd’hui une esthétique old-school qui marque la temporalité passée de cette série réalisée au début des années 2000, et qui n’est pas sans rappeler la vie lycéenne narrée dans Les Frères Scott ou Glee.

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

“2.4.6.8”. (© Brian Finke)

2.4.6.8 de Brian Finke est publié par Umbrage Editions.