AccueilArts

Quand un chat s’immisce dans des peintures célèbres, de Kahlo à Dalí

Publié le

par Emma Couffin

Le compte Instagram de Fat Cat Art rassemble plus de 270 000 abonnés.

Quand un chat s’immisce dans des peintures célèbres, de Kahlo à Dalí

© Fat Cat Art

Les photos d’adorables petits chats envahissent encore aujourd’hui nos réseaux sociaux. Mais Zarathustra, lui, nous a touchés en plein cœur. Sur son compte Instagram Fat Cat Art, ce gros chat roux compte désormais plus de 270 000 abonné·e·s.

Au travers de montages photo, il s’immisce dans des peintures célèbres, nous faisant redécouvrir les différents mouvements artistiques. Des œuvres de la Renaissance à celles de la Sécession viennoise, des estampes japonaises aux tableaux surréalistes, Zarathustra voyage à travers les époques.

Ainsi, dans le célèbre Promeneur de Caspar David Friedrich, l’immense tête de Zarathustra se poste devant lui et réinvente complètement la scène de contemplation, donnant l’impression qu’un félin monstrueux s’apprête à se jeter sur le voyageur en pleine réflexion.

À voir aussi sur Konbini

Dans Le Baiser de Gustav Klimt, l’homme n’enlace plus une femme mais un gros chat roux. De même, au côté des célèbres montres molles de Salvador Dalí dans La Persistance de la mémoire, on retrouve un chat tout aussi las et dégoulinant.

Mais le projet de Fat Cat Art va encore plus loin. En effet, la star d’Instagram a son propre site et a publié un ouvrage de 304 pages contenant pas moins de 150 photos d’œuvres revisitées. Et si vous souhaitez exposer le mannequin-chat dans votre salon, il est également possible de vous procurer des affiches.

À notre plus grand regret, Zarathustra nous a quittés à la suite d’une pancréatite le 16 décembre dernier après seize ans de vie de pacha. Mais comme le dit si justement sa maîtresse dans une publication annonçant sa triste disparition : “Sa présence dans l’art est glorieuse et l’art ne meurt jamais.”

Vous pouvez suivre Fat Cat Art sur son compte Instagram et son blog.