AccueilArts

Pierre-Louis Ferrer, le photographe qui montre l’invisible grâce aux rayons ultraviolets

Publié le

par Lisa Miquet

Pierre-Louis Ferrer, le photographe qui montre l’invisible grâce aux rayons ultraviolets

Rendre visible ce qui ne l’est pas

Pierre-Louis Ferrer a donc réalisé durant l’été 2016 une série de portraits ultraviolets intitulée “Hail to the Sun”. Il a photographié des modèles en plein soleil, les yeux fermés comme s’ils bronzaient. Le choix de l’ultraviolet permet de faire ressortir tous les défauts de leur peau et de révéler des taches de vieillissement cutané pour l’instant encore invisibles à l’œil nu, car cachées par leur épiderme. Le photographe nous explique :

“Les visages de la série apparaissent mouchetés, alors qu’aucun de mes modèles n’avaient de taches sur la peau, ils étaient tous très surpris lorsqu’ils ont vu le résultat ! C’est ce qui me plaît dans ce procédé, rendre visible ce qui ne l’est pas.”

Sa démarche est avant tout esthétique et artistique. Si elle questionne notre rapport aux dangers du soleil, le photographe considère que ce n’est pas le cœur de son travail. Ce qu’il aime surtout, c’est le rendu brut qu’apporte ce type d’image, loin des portraits conventionnels et des standards de beauté aseptisés. Il met en avant le temps qui passe, le vieillissement des modèles alors qu’eux-mêmes n’en ont pas toujours conscience.

À voir aussi sur Konbini

Un procédé technique complexe