AccueilArts

Peter Lindbergh dit non à la retouche photo pour le calendrier Pirelli 2017

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

Peter Lindbergh dit non à la retouche photo pour le calendrier Pirelli 2017

L’émotion et la sensibilité au cœur des portraits

Dans une vidéo “behind the scenes” (ci-dessous), Peter Lindbergh revient sur les conditions du shooting ainsi que sur ses envies pour ce nouveau calendrier. Il a, par exemple, refusé de retoucher ses images. Il confie qu’il voulait “s’opposer à la terreur de la perfection” :

“Je voulais créer un calendrier qui ne tourne pas autour de corps parfaits mais autour de l’émotion et de la sensibilité, qui va au plus profond de l’âme de chaque modèle et qui montre des actrices plus dévoilées que dénudées.”

Il avait la volonté de montrer “ce qui est beau, simple et décent” :

“À une époque où les femmes sont représentées dans les médias et partout ailleurs comme des ambassadrices de la perfection et de la jeunesse, j’ai pensé qu’il était important de rappeler à tout le monde qu’il y a un autre genre de beauté ; plus vrai et honnête, loin des manipulations des pubs. Une beauté qui parle d’individualité, du courage d’être soi-même et d’assumer sa propre sensibilité.

Mon but était de capturer les femmes de différentes manières. J’ai demandé à des actrices qui ont joué un rôle important dans ma vie, qui m’ont laissé être proche d’elles le plus possible pour prendre mes photos. En tant qu’artiste, je me sens responsable de libérer les femmes de l’idée de la jeunesse éternelle et de la perfection. L’idéal de la beauté parfaite véhiculée par la société est tout simplement quelque chose qui ne peut être atteint.”

Les actrices se confient


Ces photos ont été prises entre mai et juin de cette année dans plusieurs lieux : Berlin, Los Angeles, New York, Londres et la plage du Touquet en France. En mêlant portraits et environnement et en s’éloignant de son studio photo, Peter a exploré l’intimité de chaque actrice exposée à la vie extérieure dans des endroits ouverts : des rues, des hôtels glamour, dans des théâtres berlinois, sur des toits anciens new-yorkais ou sur des plages françaises.

Helen Mirren, Charlotte Rampling, Kate Winslet, Jessica Chastain, Penélope Cruz, Nicole Kidman, Rooney Mara, Julianne Moore, Lupita Nyong’o, Léa Seydoux, Uma Thurman, Alicia Vikander, Robin Wright et Zhang Ziyi sont ainsi passées devant son objectif pour la 44e édition du calendrier intitulée Emotional. Quatorze actrices au total. On peut d’ailleurs voir une invitée bien particulière : Anastasia Ignatova, une professeure de théorie politique à la Moscow State University.

À voir aussi sur Konbini :