AccueilArts

L’histoire de ce portrait volé de Joséphine Bonaparte retrouvé par hasard

Publié le

par Lise Lanot

Huit ans après avoir été dérobé, le tableau datant du début du XIXe siècle a été retrouvé sur Internet par un marchand d’art.

L’histoire de ce portrait volé de Joséphine Bonaparte retrouvé par hasard

© The Mornington Peninsula Shire

En 2021, le marchand d’art australien Leigh Capel flânait, comme à son habitude, sur eBay, à la recherche de pépites à exposer dans sa galerie de Sydney. Par hasard, il tombe sur un portrait miniature de Joséphine Bonaparte qu’il acquiert pour la modique somme de 250 dollars. Leigh Capel a raconté au micro d’ABC Radio Melbourne avoir été attiré par l’œuvre grâce à sa “grande qualité” et son “âge”, qui indiquait qu’elle datait de l’époque de Napoléon.

Son instinct a payé : le portrait est un vrai et, surtout, il appartient à un lot d’objets volés à un musée de la péninsule de Mornington, au sud de Melbourne, en 2014. La police avait à l’époque présumé que le commando s’était introduit dans le musée depuis la fenêtre d’une salle de bain.

Portrait sur porcelaine de l’impératrice Joséphine Bonaparte, attribué à René Théodore Berthon. (© The Mornington Peninsula Shire)

La collection dérobée comportait plusieurs objets ayant appartenu à Napoléon Bonaparte, dont une mèche de cheveux et un encrier en argent. Elle avait été constituée par Dame Mabel Brookes, la descendante d’une famille devenue proche de l’empereur lors de son exil à Sainte-Hélène.

Hyperallergic précise que le portrait retrouvé de l’impératrice Joséphine aurait été peint entre 1804 et 1815 par le peintre français René Théodore Berthon. Heureux de sa trouvaille et affirmant se sentir “presque comme Indiana Jones”, Leigh Capel a rendu l’œuvre miniature au musée de Mornington. Après huit années d’un mystérieux périple, Joséphine va pouvoir se reposer.

À voir aussi sur Konbini :