AccueilArts

L’art en taule : les détenus d’une prison immortalisés avec humanité par Peter Merts

Publié le

par Nina Iseni

À travers des photos puissantes, le photographe s’est fixé comme objectif de déconstruire les stéréotypes liés au milieu carcéral.

L’art en taule : les détenus d’une prison immortalisés avec humanité par Peter Merts

© Peter Merts

Pendant près de quinze ans, Peter Merts a sillonné les couloirs d’une quarantaine de prisons californiennes avec un seul but en tête : “Mettre en lumière l’humanité des personnes incarcérées.” Pour lui, la meilleure manière d’atteindre son objectif était de photographier les détenus s’adonnant à des activités artistiques. En résulte Ex Crucible: The Passion of Incarcerated Artists, un ouvrage touchant et puissant sur le rôle crucial que joue l’art dans le milieu carcéral. Dans ce livre publié aux éditions Daylight Books, le photographe états-unien a immortalisé des hommes costumés, en pleine répétition d’une pièce de Shakespeare, lors de cours de hip-hop ou de danse classique, peignant ou sculptant.

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Le contraste entre la liberté prodiguée par la pratique de l’art et la froideur des cellules de prison et des uniformes est frappante. Ainsi, en plus d’exposer le milieu carcéral sous un angle peu commun, les photos, les textes et témoignages recueillis dans l’ouvrage permettent de déconstruire les stéréotypes autour de la prison et ses détenus.

Pour Rahsaan “New York” Thomas, un des détenus dont le photographe a fait la rencontre, “les photos de Peter Merts montrent les personnes incarcérées telles qu’elles sont aujourd’hui, […] et nous donnent l’opportunité d’être perçus comme bien plus que de ‘violents criminels'”.

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Un projet engagé

Car, avant toute chose, Ex Crucible est un projet engagé. Documentant depuis plusieurs années le travail de différentes organisations à but non lucratif axées autour de l’art, Peter Merts considère ce nouveau projet comme un plaidoyer visant à souligner l’importance que jouent ces programmes dans le milieu carcéral, notamment dans la réinsertion sociale et la santé mentale.

Cet ouvrage est également le fruit d’une collaboration entre le photographe et Annie Buckley, une artiste, écrivaine et éducatrice, également fondatrice du Prison Arts Collective et spécialisée dans l’art comme outil de justice sociale. “À travers ces images, vous serez témoin du changement radical qui se produit chez les individus lorsqu’ils se souviennent de leur humanité et de leur valeur par la participation à des programmes de musique, d’arts visuels et de théâtre”, conclut Tim Robbins, acteur et réalisateur, célèbre pour avoir joué le rôle d’un détenu dans le film Les Évadés.

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Ex Crucible. (© Peter Merts/Daylight Books)

Couverture de l’ouvrage Ex Crucible, de Peter Merts, publié aux éditions Daylight Books.

Le livre de Peter Merts, Ex Crucible: The Passion of Incarcerated Artists, est publié aux éditions Daylight Books.

À voir aussi sur Konbini :