AccueilArts

La vie et la drôle d’architecture des Choux de Créteil documentées dans une série photo loin des clichés

Publié le , modifié le

Par Donnia Ghezlane-Lala

La photographe Wendy Huynh et la directrice artistique Jessica Pichet livrent un portrait pluriel et juste du quartier.

La vie et la drôle d’architecture des Choux de Créteil documentées dans une série photo loin des clichés

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

Les banlieues sont au centre du travail artistique de Wendy Huynh, que nous suivons depuis le lancement de son magazine Arcades, en 2018. Dans son dernier projet, la photographe revient à ses premières amours, en braquant de nouveau son objectif sur Créteil, et plus particulièrement sur ses mythiques Choux. Dans le premier numéro d’Arcades, Huynh donnait déjà la part belle à cette ville du Val-de-Marne, que l’on peut admirer en ligne 8 du métro parisien ou à bord du bus TVM, et qui abrite le majestueux centre commercial Créteil Soleil, un Conservatoire, le lycée Léon Blum ou encore l’université Paris-XII.

L’artiste a élaboré un projet autour du “quartier du Palais à Créteil”, aussi connu sous le nom des Choux de Créteil, ce grand ensemble, monument architectural du 94, pensé par Gérard Grandval et doté de balcons en forme de… choux-fleurs. Pendant deux ans, Huynh a travaillé main dans la main avec la directrice artistique Jessica Pichet, qui a elle-même passé son enfance au cœur des Choux.

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

D’abord exposée en septembre au quartier, leur série photographique est désormais présentée à l’Union de la jeunesse internationale, dans le 18e arrondissement parisien, jusqu’au 20 novembre. “C’est un projet de passion”, nous écrit par mail Wendy Huynh, précisant qu’il s’agissait avant tout de “mettre en lumière l’histoire et la vie du quartier à travers ses résident·e·s”. Ces expositions permettent d’introduire “notre projet global sur les Choux de Créteil et ses habitant·e·s”, dont la “date de sortie est prévue en 2023”.

À voir aussi sur Konbini

Le binôme a rencontré de nombreux·ses “habitant·e·s, commerçant·e·s et acteur·rice·s sociaux·les” afin de récolter des témoignages et de former un portrait juste et pluriel du lieu et de son quotidien. “Cette déambulation s’articule dans l’ensemble du quartier, de la galerie marchande aux ruelles, en passant par la place centrale et autour des deux écoles.” Un concours de dessin et d’écriture a même été mis en place dans des écoles primaires du coin, à Blaise Pascal et Charles Péguy, en “hommage à un premier concours réalisé avec l’architecte Gérard Grandval en 1998”.

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

CAN des quartiers, rasage, barbecue et bataille d’eau en plein air, linge et jardin sur balcon, cour de récré et jeux d’enfants… Le duo a immortalisé des instants empreints de candeur, loin des clichés sur la banlieue, reflétant la ville telle qu’elle est et telle qu’elles la connaissent.

Les Chouxdémontrent que l’histoire d’une architecture se définit avant tout par son expérience humaine et que la banlieue n’est pas seulement le résultat d’une exclusion sociospatiale mais le cœur d’une mixité culturelle où riment fierté et vivre ensemble”, confient les autrices.

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet

© Wendy Huynh/Jessica Pichet