AccueilArts

La semaine prochaine, WEFRAC 2022 vous prépare un week-end tout en art contemporain

Publié le , modifié le

Par Pauline Allione

Les 19 et 20 novembre, les Frac de France ouvrent leurs portes pour des expositions, visites, rencontres, ateliers et conférences inédites.

La semaine prochaine, WEFRAC 2022 vous prépare un week-end tout en art contemporain

© Damien Cardio/Frac des Pays de la Loire ; © Louise Mervelet/IAC-Villerbanne/Rhône-Alpes

Les 19 et 20 novembre, les 22 Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC) s’unissent pour faire découvrir gratuitement au public les œuvres et artistes qui façonnent l’art contemporain. Au programme du WEFRAC 2022 : des expositions, bien sûr, mais aussi des ateliers, conférences et rencontres avec des personnalités extérieures au milieu. Tour d’Hexagone d’une programmation originale, qui annonce un week-end riche en culture et en art contemporain.

Au Frac Île-de-France, l’artiste allemande Judith Hopf est exposée entre les antennes du Plateau et Bétonsalon pour sa première exposition monographique en France, “Énergies“. L’occasion de découvrir ses films et sculptures, autant d’œuvres nourries par ses questionnements sur les liens que nous entretenons avec la technologie. Le Plateau, qui fête cette année ses 20 ans, a d’ailleurs lancé un appel à projets en direction des étudiant·e·s en école d’arts en France, Belgique et Suisse. Les images proposées seront affichées dans le Plateau, dans les Réserves à Romainville, et dans Paris.

Olof Marsja, eNAN, 2020. (© Göteborg Konsthall, Suède/IAC-Villerbanne/Rhône-Alpes/Photo : Hendrik Zeitler)

“Paillettes et féminisme”

À voir aussi sur Konbini

Un peu plus au nord, au Frac Picardie à Amiens, c’est l’événement “Paillettes au couvent” qui rythmera le week-end. L’occasion pour des militant·e·s et artistes de se rencontrer, débattre et échanger sur les mouvements féministes, le genre et les pratiques liées au tatouage et à l’art visuel. L’artiste Céline Tuloup animera un atelier de broderie d’insultes, imaginée à partir de son œuvre Bashing, qui détourne le sens péjoratif des mots à travers la broderie.

Le samedi toujours, le public est invité à une conversation intime avec l’artiste Jean-Luc Verna, dont le propre corps est devenu support de création artistique, à l’Auditorium de l’Orchestre de Picardie, à Amiens. Le lendemain, rendez-vous à l’heure du thé pour une discussion avec l’historienne Jeanne Barnicaud, spécialiste du tatouage chez les femmes, pour aborder l’ancrage des luttes dans l’épiderme et la pratique contemporaine du tatouage.

Betye Saar, Gliding into midnight, 2019, Celestial Universe, 1988. Vue d’exposition “Degrés Est”, septembre 2022 – janvier 2023. (© Roberts Projects, Los Angeles/46 Nord 6 Est – Frac Lorraine/Photo : Fred Dott)

Au 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine, “Serious Moonlight“, une exposition immersive, mettra en lumière l’œuvre de l’États-Unienne Betye Saar (née en 1926), qui aborde le féminisme intersectionnel et l’identité noire à travers les univers dans lesquels elle invite le public à s’immerger.

Au Frac Bretagne et en collaboration avec le pass Culture, les 15-20 ans auront l’occasion de réinventer la société et de créer leur QG dans le cadre du workshop “Brûle et refais le monde”, durant lequel sera diffusé le film Rua de Mão Única (“Rue à sens unique”), de Cinthia Marcelle et Tiago Mata Machado.

Des rencontres insolites

Au Frac Occitanie Montpellier, la chauve-souris est au centre de l’expo “Comme un écho tonne”. L’artiste Thierry Alignan, chiroptérologue amateur une fois la nuit tombée, sera présent le samedi 19 novembre pour faire découvrir au public le monde étrange et fragile des chauves-souris. Si la nuit est douce dans le Sud de la France, la discussion se poursuivra dans les rues de Montpellier pour rencontrer ces petits mammifères à l’aide d’appareils d’écoute des ultrasons.

Fernando Sanchez Castillo, Pegasus Dance, 2007. (© FRAC Corsica)

Le Frac Champagne-Ardenne invitera l’acteur Pierre Arditi pour parler de son rapport à la peinture, pratique dans laquelle il a baigné dès l’enfance à travers le travail de son père, le peintre Georges Arditi. À Marseille, c’est Johan Papaconstantino qui est invité par le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le musicien, qui est également peintre, parlera d’une œuvre de son choix pour accompagner la rencontre du public avec la collection d’art publique.

Le dimanche 20 novembre au Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, le public pourra assister à une performance de Marielle Hocdet et Matthieu Cottin, de la compagnie Process, et participer à un atelier de danse et arts plastiques animé par les artistes.

Louise Mervelet, Sous la lune violette, 2020. (© IAC-Villerbanne/Rhône-Alpes/ADAGP)

WEFRAC 2022, les 19 et 20 novembre 2023. Pour découvrir l’ensemble de la programmation de cette édition, rendez-vous sur le site du WEFRAC 2022.

Konbini arts, partenaire de WEFRAC.