AccueilArts

La Gaîté Lyrique se transforme en utopie 3.0 le temps d’une expo immersive

Publié le

par Pauline Allione

Avec ses œuvres hypnotisantes, Sabrina Ratté imagine un univers virtuel parallèle.

La Gaîté Lyrique se transforme en utopie 3.0 le temps d’une expo immersive

© Sabrina Ratté

À l’heure où le métavers devient tangible, où la science-fiction n’a quasiment plus de limites et où la haute couture dessine des collections uniquement numériques, l’art numérique continue de brouiller les frontières et de se réinventer à une vitesse exponentielle.

Jusqu’au 6 novembre 2022, la Gaîté Lyrique laisse place aux œuvres mouvantes et poétiques de Sabrina Ratté. Une exposition-expérience qui mêle végétation onirique et paysages désincarnés, et transforme l’ancien théâtre en espace hybride aux réalités floues.

Floralia, 2021. (© Sabrina Ratté/Courtesy of Galerie Charlot/Galerie Ellephant)

Initialement formée au cinéma, Sabrina Ratté s’intéresse de près à l’image numérique sous toutes ses formes. Après “Faire corps” d’Adrien M & Claire B et “Heureux soient les fêlés, car ils laissent passer la lumière” d’Olivier Ratsi, c’est au tour de l’artiste québécoise de proposer une expérience complète à la Gaîté Lyrique.

Projections vidéo, photogrammétries, animations, dispositifs spatiaux, sculptures et animations… Les œuvres de Sabrina Ratté prennent diverses formes et plongent le public dans une atmosphère aussi douce qu’hypnotisante.

Explorer les contours d’un monde virtuel

Que ce soit dans Machine For Living où elle explore l’urbanisme moderne que Le Corbusier qualifiait de “machines à habiter”, dans Floralia où elle archive virtuellement un écosystème disparu, ou dans Monades où elle interroge la désincarnation du corps dans le numérique, l’artiste explore notre perception du monde et la tension entre réel et virtuel.

Monades, 2020. (© Sabrina Ratté/Courtesy of Galerie Charlot/Galerie Ellephant)

Autant d’œuvres à la matérialité troublante qui redessinent l’espace, la lumière et les dimensions. Pour une immersion complète, l’exposition est accompagnée des créations sonores du musicien Roger Tellier-Craig, et la scénographie est signée du designer montréalais Antonin Sorel.

Pour les personnes curieuses d’en savoir plus sur les inspirations de l’artiste et son processus de création, les coulisses de l’exposition seront dévoilées lors d’une masterclass de Sabrina Ratté le 7 mai prochain. Le public aura également l’occasion de prendre part à des visites augmentées, proposées ponctuellement, à travers des projections d’œuvres vidéo emblématiques de l’artiste diffusées en continu.

Alpenglow, 2018. (© Sabrina Ratté/Courtesy of Galerie Charlot/Galerie Ellephant)

Machine For Living, 2018. (© Sabrina Ratté/Courtesy of Galerie Charlot/Galerie Ellephant)

Undream, 2018. (© Sabrina Ratté/Courtesy of Galerie Charlot/Galerie Ellephant)

L’exposition-expérience de Sabrina Ratté est visible jusqu’au 6 novembre 2022 à la Gaîté Lyrique (Paris). Pour découvrir les événements proposés, rendez-vous sur le site de la Gaîté Lyrique.

La Gaîté Lyrique fête ses dix ans avec “48 heures de musiques et futurs alternatifs, une exposition-expérience, des concerts, un club, des performances dansées, des talks et surprises”. L’événement intitulé “This Is Not A Fu%ing Museum” aura lieu du 20 au 22 mai 2022.

Konbini arts, partenaire de la Gaîté Lyrique.

À voir aussi sur Konbini :