AccueilArts

Dior retire une photo qui fait polémique en Chine

Publié le

par Lise Lanot

La polémique interroge les stéréotypes imposés par l’Occident et la Chine.

Dior retire une photo qui fait polémique en Chine

© Chen Man

À Shanghai, un centre d’art organise le long du mois de novembre une exposition nommée “Lady Dior”, dédiée à la célèbre maison de couture française. L’événement a fait parler de lui à l’international à cause d’une polémique entraînée par une image exposée, signée de la photographe chinoise Chen Man.

C’est un article du Global Times, média chinois affilié au gouvernement, intitulé “De la lèche à l’Occident ? La photo d’une photographe chinoise pour Dior suscite des critiques”, qui a mis le feu aux poudres. La rédaction explique que nombre d’internautes ont condamné le fait que l’image “nourrisse une version stéréotypée et occidentalisée de la population chinoise”, et cela parce que la photo présente “une mannequin avec des yeux bridés et la peau foncée, vêtue de vêtements chinois traditionnels et portant un sac Dior”.

PetaPixel rapporte également les propos du Beijing Daily, qui cite un “visage morose” et des “yeux sinistres”. “Pendant des années, les femmes asiatiques ont été montrées avec des petits yeux et des taches de rousseur, depuis un point de vue occidental. La photographe se conforme aux marques ou à l’esthétique du monde occidental”, fustige le journal officiel du comité municipal pékinois du Parti communiste chinois.

Un retrait éclair

Dior a réagi très rapidement en retirant l’image de l’exposition et de toutes ses plateformes, et en affirmant continuer à obéir aux lois chinoises et coopérer avec les autorités gouvernementales afin de passer en revue toutes les œuvres présentées au public.

De son côté, Chen Man, l’autrice chinoise de l’image, s’est également fendue d’une excuse : “Je me blâme pour mon immaturité et mon ignorance [concernant mon travail passé], je suis née et j’ai été élevée en Chine. J’aime profondément mon pays. En tant qu’artiste, je me dois de documenter la culture chinoise et de montrer la beauté chinoise à travers mon travail.”

Malgré ces réactions vives, d’autres internautes appuient le fait qu’il est justement salutaire d’enfin voir une mannequin ne correspondant pas aux standards habituellement affichés en Chine – soit de grands yeux et une peau claire.

À voir aussi sur Konbini :