AccueilArts

Avec tendresse, Julia Gat dresse le portrait intime de sa famille et de son enfance

Publié le

par Donnia Ghezlane-Lala

Lumières d’été, corps qui grandissent, visages qui vieillissent, jeux d’enfants et esprit adolescent : tous ces éléments touchants composent son album de famille.

Avec tendresse, Julia Gat dresse le portrait intime de sa famille et de son enfance

© Julia Gat

Khamsa khamsa khamsa, “cinq, cinq, cinq” en arabe, est le nom d’une série photographique de Julia Gat, qui se lit comme une autofiction autour de son enfance et de son adolescence vécues aux côtés de ses cinq frères et sœurs éduqué·e·s librement, “loin des bancs de l’école”.

Julia Gat livre ici des scènes de vie domestique et des (auto)portraits de sa fratrie. Sara, Michael, Jonathan, Nina et elle-même sont comme des témoins du temps qui passe et d’un regard artistique en perpétuelle mutation.

Sara à la nouvelle maison, France, 2021. (© Julia Gat)

Présentée aux Rencontres photographiques d’Arles et dans un bel ouvrage chez Actes Sud, cette œuvre se fait l’écrin d’une nostalgie solaire, d’une “archive” qui “conserve ce monde dans lequel nous vivions tel qu’un lieu réel qui, autrement, pourrait être confondu avec un rêve”, d’après les mots de la mère de l’artiste israélienne. “Nous avons grandi dans une bulle. Un monde imaginaire créé par nos jeux et nos personnages”, surenchérit la photographe sur son site.

Dans une approche exupérienne, Julia Gat s’est promis de ne jamais oublier l’enfant qu’elle était, de préserver son regard nouveau et curieux. “Les récits coming of age sont souvent documentés par un parent, mais, ici, c’est l’aînée protectrice, à la fois participante et observatrice, qui s’efforce d’honorer ces moments d’entre-deux”, explique-t-elle. Lumières d’été, paysages paisibles, corps qui grandissent, visages qui vieillissent, jeux d’enfants et esprit adolescent : tous ces éléments touchants composent son touchant album de famille.

Sara, France, 2020. (© Julia Gat)

Michael, Israël, 2019. (© Julia Gat)

Michael, France, 2016. (© Julia Gat)

Julia petite, image prise par sa tante Yahel Or Nir, Israël, 2001. (© Julia Gat)

Sara et Michael, Israël, 2019. (© Julia Gat)

Vous pouvez suivre Julia Gat sur son site et sur son compte Instagram. La série Khamsa khamsa khamsa est à voir dans un bel ouvrage chez Acte Sud et lors des Rencontres photographiques d’Arles, à Croisière, jusqu’au 25 septembre 2022.

Konbini, partenaire des Rencontres photographiques d’Arles 2022.

À voir aussi sur Konbini :