Les États-Unis interdisent les appareils électroniques sur des vols en provenance du Moyen-Orient

Les États-Unis interdisent les appareils électroniques sur des vols en provenance du Moyen-Orient

photo de profil

Par Cyrielle Bedu

Publié le

Tablettes et ordinateurs devront désormais rester en soute, en raison du risque d’attentats “terroristes”.

À voir aussi sur Konbini

Ce mardi 21 mars, les autorités américaines ont annoncé l’interdiction des ordinateurs portables et des tablettes en cabine sur les vols commerciaux de neuf compagnies aériennes en provenance de huit pays du Moyen-Orient. Les compagnies Royal Jordanian, EgyptAir, Turkish Airlines, Saudi Airlines, Kuwait Airways, Royal Air Maroc, Qatar Airways, Emirates et Etihad Airways ont donc 96 heures pour mettre en œuvre cette mesure, sous peine de se voir tout bonnement interdire par les autorités américaines d’affréter des vols en partance ou allant vers les États-Unis. Une cinquantaine de vols quotidiens sont visés au départ d’aéroports d’Égypte, des Émirats arabes unis, de la Turquie, du Qatar, de la Jordanie, du Koweït, du Maroc et de l’Arabie saoudite.

Chargement du twitt...

En plus de leurs ordinateurs et de leurs tablettes, les passagers de ces vols ne pourront également plus transporter en cabine des objets électroniques dont la taille est supérieure à celle d’un téléphone portable. Les lecteurs DVD, les consoles de jeux vidéo, les liseuses ou encore les gros appareils photo devront donc être mis en soute pour les passagers de ces vols. Selon une source travaillant pour les services secrets américains contactée par CNNla menace viendrait d’Al-Qaida dans la péninsule arabique (AQPA), groupe actif au Yémen.

Après la tentative du président américain Donald Trump d’imposer son décret anti-immigration aux États-Unis, il semblerait que cette mesure soit un autre moyen pour le locataire de la Maison-Blanche de resserrer les contrôles aux frontières aux États-Unis.

À lire – > La nouvelle version du décret anti-immigration de Trump a été retoquée