Un jeune Guinéen homosexuel risque l’expulsion… et la mort

Un jeune Guinéen homosexuel risque l’expulsion… et la mort

Image :

Association AIDES

photo de profil

Par Laura Bartoux

Publié le

Moussa est un jeune Guinéen, demandeur d’asile depuis 2015. Il risque l’expulsion de France vers la Guinée où il est menacé de mort pour son homosexualité.

À voir aussi sur Konbini

La mobilisation est de plus en plus forte pour éviter son expulsion. Moussa est arrivé en France en 2015, il est sans-papiers, sans travail et demandeur d’asile. Il ne veut pas retourner dans son pays par peur d’être emprisonné ou même tué. Après un mois dans un centre de détention à Nîmes, Moussa a été emmené à Lyon pour être expulsé jeudi 3 mai. Mais il a refusé de monter dans l’avion.

Son petit ami brûlé sous ses yeux

Moussa a fui la Guinée pour s’installer en France après avoir vu son compagnon mourir sous ses yeux, parce qu’il était homosexuel.

L’association Aides qui lutte contre le VIH appelle à la mobilisation pour empêcher cette expulsion.

Dans un communiqué, Aides dénonce une “politique migratoire indigne et criminelle” : “Nous demandons la protection de l’État pour toutes les personnes gay, bi, lesbienne ou trans arrivant de pays notoirement homophobes et dangereux”. Pour l’heure, Moussa n’a pas été expulsé mais a été placé en garde à vue.