Taïwan va devenir le premier pays d’Asie à légaliser le mariage gay

Taïwan va devenir le premier pays d’Asie à légaliser le mariage gay

photo de profil

Par Théo Mercadier

Publié le

Des pressions des deux côtés

“La pression de la société est si forte que le Parlement va très très vite légiférer”, explique au journal La Croix Mark Wu, 40 ans, éditeur et militant pro-mariage gay. Comme beaucoup d’autres, il se réjouit de ce tour de force qui met un terme aux années perdues à faire appel dans toutes les juridictions du pays pour, enfin, reconnaître le droit aux homosexuels d’accéder au mariage. 
Les opposants conservateurs, eux, font grise mine, et ils étaient nombreux à manifester devant la Cour en attendant le verdict. Parmi les institutions à la tête de la fronde, on compte notamment la ville de Taïpei, qui faisait partie des requérants auprès de la Cour et rejetait systématiquement les demandes de mariages déposées par des homosexuels auprès de ses services de mairie. Chez les partisans du projet, l’heure est à la fête, mais sans démesure. Interrogé par le journal Le Monde, un militant de longue date qui a demandé pour la première fois la reconnaissance du mariage homosexuel en 1986 s’explique sur cette retenue : “cela aurait dû se produire il y a bien longtemps”.

À voir aussi sur Konbini