AccueilArchive

Un street-artist brésilien donne sa vision de la Coupe du monde

Publié le

par Anaïs Chatellier

Un street-artist brésilien donne sa vision de la Coupe du monde

En 2007, lors de la sélection de la candidature brésilienne, les prévisions de dépenses pour les enceintes sportives, les transports et les infrastructures s’élevaient à 3 milliards d’euros. Sept ans plus tard et à trois semaines de la Coupe du monde, cette somme devrait atteindre près de 11 milliards d’euros.

Une somme presque quatre fois plus élevée que les estimations, dénoncée à plusieurs reprises lors de manifestations dans les grandes villes du Brésil. Pour autant, l’artiste ne vise personne en particulier. Il n’a d’ailleurs visiblement pas apprécié que TV Revolta, une page Facebook extrêmement suivie au Brésil, où la publication a fait plus de 25 000 partages, ait utilisé son oeuvre pour attaquer Dilma Roussef.
Selon lui, la présidente populiste héritière de Lula a fait de bonnes choses pour les plus pauvres. Interviewé par Slate, il conclut  :

Je ne voulais pas dire que rien est fait contre la pauvreté. Mais nous devons montrer au monde entier que la situation n’est toujours pas résolue.

Banksy en 2012 : même topo