AccueilArchive

Rencontrez “Yves Sans Logement”, ou quand le luxe est détourné pour soutenir les SDF

Publié le

par Marine Lecaque

Rencontrez “Yves Sans Logement”, ou quand le luxe est détourné pour soutenir les SDF

Nous avons voulu utiliser la notoriété de ces grandes marques pour rendre les sans-abris plus visibles et pas pour faire culpabiliser. Il fallait attirer l’attention sur ceux qu’on ne voit plus, à force de les voir tous les jours, acceptant de fait l’inacceptable : que des personnes puissent vivre dans la rue.

Une campagne dans toute la capitale

Un millier de ces affiches viennent d’être placardées à Paris dans les rues du centre, du nord et du nord-est de Paris. L’association a préféré l’affichage libre à des réseaux d’affichage plus traditionnels en raison du coût, mais aussi de la symbolique : si l’affichage commence le 29 avril, c’est parce qu’a débuté depuis un mois la période de l’année où des centaines de places hivernales ferment dans les centres d’hébergement. Résultat : de nombreux sans-abris se retrouvent à nouveau à la rue – et ce depuis le 31 mars dernier.
Ces affiches vont être collées sans autorisation préalable car l’association n’avait pas les moyens de financer une campagne classique. Elles ne resteront peut-être pas longtemps en place mais le geste est symbolique et porteur d’espoir. Un membre explique ce choix au Huffington Post :

Nous sommes une association à but non lucratif et nous n’aurions pas pu financer une campagne d’affichage traditionnelle […] Les situations ne sont pas figées et les personnes ne sont pas condamnées à vivre dans la rue.

À voir aussi sur Konbini

Première campagne réussie