AccueilArchive

Pollution : ces photos vous montrent la mer des Caraïbes sous un autre angle

Publié le

par Jeanne Pouget

Pollution : ces photos vous montrent la mer des Caraïbes sous un autre angle

Du plastique flottant jusqu’à l’horizon

Photographe spécialisée dans la photo sous-marine, Caroline Power a aussi à cœur de dénoncer à travers son travail, l’ampleur de la pollution des océans. Ce jour-là, elle était partie en mer sur un site de plongée, une zone censée être vierge de toute présence humaine et servant de refuge aux poissons et tortues de mer.

“Voir un endroit censé être immaculée couvert de poubelles et d’ordures est démoralisant”, a déploré la photographe dans les colonnes du Telegraph.

“Partout où notre regard se portait, il y avait des sacs plastique de toutes les formes et de toutes les tailles : des paquets de chips, des sacs de congélation, des sacs de course, des poubelles, des sachets et toutes sortes d’emballages. Certains étaient entiers, d’autres en morceaux […] Il y avait aussi une infinité de fourchettes en plastiques, de cuillères, de bouteilles, d’assiettes. Il y avait des ballons de foot cassés, des brosses à dents, une télé et tellement de chaussures et de tongs… “, liste-t-elle avec amertume.

À voir aussi sur Konbini

L’organisation de protection des océans Blue Planet s’est dite extrêmement choquée par ces images et pense que ces déchets proviennent de la rivière Motagua au Guatemala et auraient été poussés jusqu’à la mer par de fortes pluies.
Une pollution terrible qui décime la faune marine. “Si même 1 % des personnes qui voient ces images réduisaient leur consommation de sacs plastique à usage unique, ce serait déjà un grand pas en avant”, écrit l’auteure des clichés sur sa page Facebook.
Les estimation donnée par les spécialistes sont toujours plus alarmantes : au total, les océans contiendraient aux alentours de 51 trillions (milliards de milliards) de particules microplastiques, soit 500 fois le nombre d’étoiles présentes dans notre galaxie…

Lire -> En 2050, les océans abriteront plus de plastique que de poissons