AccueilArchive

@CanYouPetTheDog est le meilleur compte qui liste tous les jeux où on peut caresser des chiens

Publié le

par Pierre Bazin

Lorsqu'il s'agit de gaming et d'animaux, Internet se surpasse

@CanYouPetTheDog est le meilleur compte qui liste tous les jeux où on peut caresser des chiens

Red Dead Redemption 2 © Rockstar Games

On le sait, le chien est le meilleur ami de l’humain, aussi bien IRL que dans les jeux vidéo. De nombreux jeux ont ainsi intégré différents canins dans leur gameplay ou leur direction artistique. Tantôt véritables alliés du joueur (Fallout), parfois ennemis redoutables (Resident Evil), ou tout simplement éléments du décor, les chiens sont partout. Cependant, la vraie question que tout joueur·euse doit se poser est : peut-on les caresser ?

L’option est parfois donné par les développeurs quand sur d’autres jeux elle sera impossible, créant une énorme frustration au passage.

Pas besoin de fouiller plus longtemps dans vos souvenirs, un compte Twitter fraîchement créé a décidé de faire l’inventaire de tous les jeux vidéo contenant un ou plusieurs chiens. Sobrement baptisé , le compte passe en revue toutes les interactions possibles avec les canidés virtuels. 

Un vrai travail d’investigation qui permet de se replonger dans de nombreux jeux, aussi bien ceux de notre enfance que les plus récents, les toutous étant partout. Surtout que le compte a une vision très large de ce que c’est un “chien”, considérant tout autant les canidés aliens de Mass Effect que les chiens zombies de Resident Evil (spoiler : on ne peut pas les caresser).

 Le compte est devenu tellement populaire ces dernières années que les devs ont même commencé à se “forcer” d’intégrer une option de caressage de chien pour y être cité – même longtemps après la sortie du jeu, via une mise-à-jour.

Chargement du twitt...

On vous laisse découvrir les meilleurs tweets, récents et anciens, de ce compte :

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur Konbini :