AccueilArchive

National Geo dévoile sa liste des meilleurs voyages pour 2018

National Geo dévoile sa liste des meilleurs voyages pour 2018

Image :

Dans les rues de Harar (©Rod Waddington/Flickr)

avatar

Par Jeanne Pouget

Publié le

Comme chaque année, le magazine spécialisé National Geographic dévoile sa liste de destinations à découvrir. Voici le cru 2018.

À voir aussi sur Konbini

Escapade mystique à Harar, en Éthiopie

Méconnue des voyageurs qui lui préfèrent le nord du pays, la ville de Harar, située à l’est de l’Éthiopie, est parfois qualifiée de quatrième ville sainte de l’Islam. Classée au patrimoine mondial de l’humanité en 2006, elle abrite 82 mosquées entourées de remparts datant du XVIe siècle, mais aussi une bière locale d’exception, du café de grande qualité ainsi que du khat : un arbre dont la mastication des feuilles procurerait un effet euphorisant comparable à celui de l’amphétamine…

C’est aussi dans cette cité musulmane millénaire qu’Arthur Rimbaud a effectué trois voyages entre 1880 et 1890, à l’aube de sa mort. À l’époque la ville était une colonie égyptienne. La visite de sa maison fait d’ailleurs partie des activités touristiques. Au même titre que le nourrissage de hyènes tachetées, une longue tradition devenue un spectacle nocturne auquel vous pouvez assister.

Une destination hautement culturelle et à l’empreinte clairement mystique.

Des canyons argentins à la cosmopolite Tbilissi

En deuxième et troisième place, National Geographic recommande de visiter la province de Jujuy, à l’extrême nord-ouest de l’Argentine ainsi que Tbilissi, la capitale géorgienne. La première abrite le Quebrada de Humahuaca, un profond canyon lui aussi patrimoine mondial de l’humanité depuis 2003.

Il est formé par des montagnes aux formes surprenantes aux multiples couleurs dominées par des cactus. C’est là que se trouve le Purmamarca, surnommé la “montagne aux sept couleurs” dont les couches sédimentaires dénotent des teintes allant de l’ocre, au rouge, en passant par le violet, le jaune et le vert aux nuances changeantes selon la luminosité.

Côté Caucase, le magazine recommande de prendre littéralement un bain géorgien en expérimentant la culture traditionnelle du pays au sein de sa capitale Tbilissi. Au programme : de longs bains de soufre, des raviolis épicés fourrés à la viande et l’hospitalité légendaire des habitants devraient vous permettre d’apprécier le vieux quartier. Et d’apprécier son architecture cosmopolite imprégnée de ses occupations successives, aussi bien perses, qu’arabes, byzantines, ottomanes, russes et soviétiques.

L’opéra de Sydney rénové et le folklore d’Oaxaca au Mexique

Dans la suite du Top 5, Sydney, la capitale de cœur de l’Australie abrite un célèbre opéra flambant neuf car tout juste rénové. L’occasion d’aller visiter l’un des plus célèbres édifices du monde à l’intérieur flambant neuf.

Enfin, les touristes sont encouragés à venir visiter la ville d’Oaxaca au Mexique. Située à 470 kilomètres de Mexico, elle est célèbre pour sa fête des morts où les parfums, les couleurs et les saveurs célèbrent les êtres disparus. Vous y dégusterez aussi du Mezcal et apprécierez une production soignée du textile qui date de l’époque préhispanique. La plage aux eaux tièdes se situe non loin…

Pour découvrir la suite du classement National Geographic et ses 21 destinations phares de 2018, c’est par ici.