Mélenchon refuse de se rendre au débat du 20 avril sur France 2

Mélenchon refuse de se rendre au débat du 20 avril sur France 2

photo de profil

Par Virginie Cresci

Publié le

Sur son blog, le candidat de la France insoumise a fait savoir qu’il ne se rendrait pas au débat du 20 avril organisé par France 2. 

À voir aussi sur Konbini

Jean-Luc Mélenchon a déclaré dans un billet sur son blog qu’il ne viendrait pas sur le plateau de France 2 le jeudi 20 avril. La chaîne du service public a prévu un débat avec les 11 candidats à l’élection présidentielle, à trois jours du premier tour. Le candidat, à qui le débat du 20 mars sur TF1 a plutôt servi, a mis en cause la date du débat, seule information communiquée par France 2.

“Elle ne me convient pas et je n’en suis pas d’accord”, a commenté Jean-Luc Mélenchon, fustigeant la propension des chaînes de télévision à imposer des dates sans “se soucier de l’emploi du temps” et “de la planification de campagne” des candidats. Il souligne qu’il ne souhaite participer à aucun débat à 72 heures du premier tour, estimant que la date limite pour débattre avec ses adversaires est le 17 avril. “La date est annoncée et nous sommes en quelque sorte sommés de nous y plier sous peine de passer pour je ne sais quel affreux déserteur qui mépriserait ses concurrents et les téléspectateurs”, a-t-il dénoncé.

L’Émission politique, “véritable traquenard”

Plus qu’à la date, Jean-Luc Mélenchon s’en prend surtout à France 2 et son Émission politique, qu’il qualifie de “véritable traquenard qui fonctionne seulement comme un spectacle”. Il fait notamment référence au passage de François Fillon dans l’émission, le 23 mars“La volonté de mise à mort est tellement évidente qu’elle est insupportable même quand un de nos adversaires y est soumis !”, a-t-il protesté, considérant que les candidats sont réduits à de la “chair à buzz”.  De son côté, la chaîne n’a pas encore commenté ce refus.

Le candidat de la France insoumise a aussi fait part de son “scepticisme” à propos des deux autres débats annoncés sur BFMTV et CNews. Il met en cause l’impossibilité d’avoir un débat avec 10 autres concurrents, “pour 15 minutes de temps de parole chacun”, et un débat beaucoup trop long “de quatre heures sans aucun doute”. Pour le moment, aucun autre candidat n’a réagi.