Lutte contre Ebola : 5 millions d’euros ont été détournés, annonce la Croix-Rouge

Lutte contre Ebola : 5 millions d’euros ont été détournés, annonce la Croix-Rouge

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

L’illustration d’un système gangrené

La Croix-Rouge a également indiqué avoir mis en place un système de “triple défense”, dans le but de prévenir ce genre de fraudes et malversations dans le futur. Elle assure par exemple avoir établi tout un arsenal de mesures, comme le plafonnement des dépenses dans les zones dites “à haut risque”.
Interrogé par RFI, le fondateur de l’Observatoire de l’action humanitaire, Marc-Antoine Pérouse de Montclos, assure qu’il ne s’agit pas d’une surprise, mais plutôt d’un symptôme du dysfonctionnement des structures d’aide humanitaire classique opérant dans des zones difficiles :

À voir aussi sur Konbini

“À partir du moment où vous intervenez dans des pays corrompus, où le détournement constitue un système en tant que tel, il n’y a aucune raison que les humanitaires soient épargnés. […]
Il y a, notamment, évidemment, la surfacturation des contrats, le détournement direct de l’aide alimentaire, la revente au marché noir. Mais il y a aussi, par exemple, le fait de créer des ONG factices, qui servent d’intermédiaires pour capter une partie de la rente humanitaire. Ça, c’est aussi un point qu’on retrouve dans beaucoup d’autres pays d’Afrique. Donc, rien d’étonnant. C’est un problème structurel.”

À lire -> Un vaccin “efficace à 100 %” contre le virus Ebola existe enfin