L’Uruguay devient le premier État producteur de marijuana

L’Uruguay devient le premier État producteur de marijuana

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

Si en France, la légalisation du cannabis ne semble pas être pour tout de suite, en Uruguay, l’État supervise désormais officiellement la production et la vente de cette drogue “douce”.

À voir aussi sur Konbini

La loi 19.172, promulguée en Uruguay en décembre 2013 dans le but de lutter contre le narcotrafic, autorise trois modes d’accès au cannabis : la culture à domicile pour consommation personnelle, la plantation en “coopération” si l’on fait partie d’un “club cannabique”, et l’achat en pharmacie, rappelle LCI. C’est le troisième mode d’accès qui nous intéresse ici, car l’État y joue désormais un rôle très important : il contrôle et régule le marché, fixe les prix et réglemente la vente.

On peut donc considérer que l’Uruguay est officiellement devenu le premier pays au monde à produire du cannabis. En effet, les pharmacies uruguayennes vendront désormais cette drogue pour un usage récréatif, laquelle, au préalable, aura été produite sous contrôle de l’État. Il suffit aux consommateurs de s’inscrire sur un registre, dont le premier a été ouvert ce mardi 2 mai.

Le prix a été fixé à 1,30 dollar le gramme, et l’achat ne pourra pas dépasser un seuil de 10 grammes maximum par semaine et par personne. Toujours selon LCI, l’argent de la vente permettra de “rémunérer les entreprises privées sélectionnées par l’État pour produire la drogue et les pharmacies”. Mais pas que, puisque selon le secrétaire général du Conseil national des drogues, Diego Olivera, une autre partie des recettes reviendra à l’État afin que celui-ci finance des politiques de prévention à l’attention des consommateurs.