AccueilArchive

Après Caitlyn Jenner, les trans font leur propre couverture de Vanity Fair

Publié le

par Aline Cantos

Après Caitlyn Jenner, les trans font leur propre couverture de Vanity Fair
http://naidje.tumblr.com/post/120634486394/call-me-nadia-im-a-28-year-old-pansexual

http://secondstringheroine.tumblr.com/post/120603647556/call-me-miranda-im-a-32-year-old-white

http://festivebussy.tumblr.com/post/120664241898/call-me-mia-myvanityfaircover

http://mynameiser.in/post/120672893676/rambleonamazon-call-me-crystal-a-lot-of-people

Un mouvement pour se libérer des standards de beauté

Riche, blanche, célèbre, il est vrai que Caitlyn Jenner aurait du mal à être représentative de toute la communauté trans. L’actrice phare d’Orange Is the New Black, Laverne Cox, avait d’ailleurs récemment soulevé le problème en affirmant ne pas être elle-même la représentation de toute la communauté. Une ode à la diversité puisque la comédienne a continué en constatant que ni une, ni deux ni même trois personnes à elles seules ne pourraient y prétendre.
Si les instigatrices du mouvement confirment être heureuses au sujet de la transition de l’ex-championne olympique, elles n’en restent pas moins déçues de ne pas voir assez de diversité dans la représentation médiatique des trans. Avec le mouvement #MyVanityFairCover, les trans ont ainsi récupéré le “Call me __” figurant sur la couverture du célèbre magazine afin d’y apposer leur nom et de prôner le dépassement des normes.
Le mouvement a même été rejoint par des hommes trans, envahissant ainsi les réseaux de photographies et illustrant avec fierté la beauté de ces personnes qui sont bien souvent les premières victimes des critères de beauté imposés par la société.

À voir aussi sur Konbini :