Législatives : Marine Le Pen rejette la faute de son échec sur la presse

Législatives : Marine Le Pen rejette la faute de son échec sur la presse

photo de profil

Par Virginie Cresci

Publié le

“Un jour de marché avec les journalistes, c’est un point de moins dans les urnes”

Candidate à Hénin-Beaumont dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais où elle a remporté 46 % des voix, Marine Le Pen déambulait sur le marché de Rouvroy au lendemain de sa qualification pour le second tour. Selon l’édition papier du Parisien de ce mardi 13 juin, elle s’en serait prise aux journalistes présents sur place, leur assenant :

À voir aussi sur Konbini

“C’est bon ? Vous avez vos images, là ? Allez, à dimanche… Un jour de marché avec les journalistes, c’est un point de moins dans les urnes.”

Le même jour, dans sa circonscription de Moselle, Florian Philippot a clairement dit, toujours au Parisien : “Je fuis les médias.” Mais rassurez-vous, il est bien présent, et en première ligne, sur BFM TV. Pour rappel, le Front national avait refusé d’accréditer plusieurs médias, tels Mediapart et Quotidien, à plusieurs de ses meetings et lors des deux soirées électorales.