Le revenu universel est testé dans une province du Canada

Le revenu universel est testé dans une province du Canada

photo de profil

Par Virginie Cresci

Publié le

La province de l’Ontario va tester le revenu universel pendant trois ans et verser jusqu’à 16 989 dollars canadiens par an à 4 000 personnes vivant sous le seuil de pauvreté. 

À voir aussi sur Konbini

Une nouvelle qui ravira sans doute Benoît Hamon malgré sa défaite au premier tour de l’élection présidentielle. La province canadienne de l’Ontario, dans le centre du Canada, a lancé un pilote de revenu universel, a annoncé la Première ministre libérale Kathleen Wynne. Au total, 4 000 personnes sous le seuil de pauvreté toucheront un “revenu de base” pendant trois ans.

Le gouvernement canadien avait annoncé il y a un an qu’il allait “travailler avec les chercheurs et les communautés pour déterminer la meilleure façon de concevoir et d’implémenter un revenu de base pilote”. “Nous voulons évaluer si un revenu de base a des effets positifs sur le quotidien des gens”, a expliqué Mme Wynne, notamment concernant la santé et l’éducation des personnes les plus précaires.

Le montant de ce revenu universel pourra aller jusqu’à 16 989 dollars canadiens (soit 11 600 euros) par an pour une seule personne, et 24 027 dollars pour un couple. Un montant plus faible sera alloué aux salariés à temps partiel, calculé suivant leurs revenus. Concrètement, le revenu universel sera réduit de 50 cents pour chaque dollar gagné. Par exemple, une personne vivant seule et gagnant 10 000 dollars canadiens par an, percevra un revenu de base de 11 989 dollars.

Ce projet pilote concerne 4 000 participants, âgés de 18 à 65 ans. Ils ont été choisis au hasard dans trois villes, Hamilton et Lindsay en banlieue de Toronto, et Thunder Bay, dans l’ouest de la province. Suivant les estimations de l’Ontario, son coût s’élèverait à 50 millions de dollars (soit 34 millions d’euros) pour la première année. Des études seront menées pour évaluer l’impact social et économique du revenu universel.

Des études seront menées pour évaluer l’impact social et économique du revenu universel. D’ici un an, un premier bilan de ce projet pilote sera tiré, et ce juste avant les élections générales de 2018. D’ailleurs, la même province de l’Ontario recommande la mise en place du vote électronique pour ce scrutin. Décidément, l’Ontario peut se vanter d’être à la pointe de l’innovation.