Justice : le négationniste Robert Faurisson perd à nouveau contre Le Monde

Justice : le négationniste Robert Faurisson perd à nouveau contre Le Monde

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

Le visage du négationnisme et du révisionnisme français

Pour trancher, le tribunal a retenu “l’exception de vérité”. En effet, comme le veut la loi, dans un procès en diffamation, la preuve de vérité apportée par la défense doit être “parfaite, complète et corrélative aux imputations dans toute leur portée et leur signification diffamatoire”. Selon les juges, la journaliste a apporté les preuves de la véracité des propos avancés. À l’annonce du verdict, l’avocate d’Ariane Chemin, Me Catherine Cohen a déclaré : “Ce jour est à marquer d’une pierre blanche.”
Ce procès est loin d’être une première pour Robert Faurisson qui, à 88 ans, est depuis longtemps le visage du négationnisme et du révisionnisme français. Selon lui, notamment, la Shoah est “une croyance entretenue par la crédulité ou l’ignorance”. Il fut à ce sujet condamné en 2016 à quatre mois de prison avec sursis ainsi qu’à payer 4 000 euros d’amende, pour ces propos, mais aussi pour avoir qualifié les chambres à gaz de “mensonge historique”. S’il a plusieurs fois été attaqué en justice, Robert Faurisson a également intenté un certain nombre de procès lui-même afin de pouvoir les détourner en tribunes médiatiques. En 2007 déjà, rappelle France Info, il avait été débouté face à l’ancien ministre Robert Badinter qui l’avait qualifié à la télévision de “faussaire de l’histoire”.

À voir aussi sur Konbini