AccueilArchive

La lettre ouverte d’un photographe qui embarrasse Taylor Swift

Publié le

par Arthur Cios

La lettre ouverte d’un photographe qui embarrasse Taylor Swift

“En quoi êtes-vous différente d’Apple ?”

Vous dites dans votre lettre destinée à Apple que “trois mois sans être payé, c’est long”. Mais vous semblez heureuse de nous restreindre à n’être payé qu’une fois, et de ne plus pouvoir ensuite gagner quoi que ce soit avec le fruit de notre travail, tandis que vous gagnez le droit de l’exploiter pour votre propre bénéfice et pour l’éternité.
En quoi êtes-vous différente d’Apple ? Si vous n’aimez pas être exploitée, très bien. Faites une déclaration à ce propos, et vous aurez mon soutien. Mais si vous faisiez attention à ne pas être coupable d’une tactique identique en tout point avant de lancer une attaque à quelqu’un d’autre ?
Avec tout le respect que je vous dois Taylor, vous pouvez faire une bonne action et changer votre politique sur les photos. Les photographes ne demandent pas que votre musique soit gratuite, ne nous demandez pas de vous fournir du matériel qui vous servira à des fins marketing gratuitement, s’il vous plait.

La réponse de Taylor Swift

À travers un communiqué relayé par Mashable, un porte-parole de Taylor Swift a répondu au photographe :

À voir aussi sur Konbini

Les standards photographiques des accords ont été mal interprétés [dans le texte de Jason Sheldon, ndlr], dans le sens que n’importe quel photographe réalisant des images lors de la tournée de l’album 1989 [dernier album de Taylor Swift, ndlr] a la possibilité de les utiliser ultérieurement avec l’accord du management.

Et de préciser :

Une autre désinformation est aussi à souligner lorsqu’il est dit que les droits des images n’appartiendront plus au photographe : cet accord n’inclut pas une perte des droits du photographe sur ses images.