AccueilArchive

J’ai testé pour vous Mega, le nouveau service de Kim Dotcom

Publié le

par Louis Lepron

J’ai testé pour vous Mega, le nouveau service de Kim Dotcom

Un Dropbox survitaminé

Ces derniers jours, les caractéristiques de Mega ont été dévoilées sur les réseaux sociaux par l’Allemand, grand amateur de courses de voitures. Elles sont désormais visibles, lorsque les serveurs le permettent :

  • l’accès, gratuitement, à un espace de stockage de 50 Go. C’est bien supérieur à un service comme Dropbox qui n’accorde que 2 Go d’espace gratuit et un supplément de 16 Go si on parraine un nouveau compte. Si Mega a gardé une caractéristique de son grand frère MegaUpload, c’est bien le superlatif “Mega”;
  • les fichiers et dossiers sont cryptés;
  • le service de stockage ne sera pas accessible aux États-Unis;
  • les contenus seront accessibles, ou non, en fonction de la volonté du propriétaire du compte.

À voir aussi sur Konbini

Ce que confirme Finn Batato, responsable du marketing pour Mega et interrogé par Écrans.fr :

C’est à l’utilisateur de décider ce qu’il veut faire avec la clé qui permet d’accéder à ses données, qui ne sera pas publique. Egalement, l’équipe Mega ne pourra pas voir ou obtenir une clé : les données sont totalement privées et protégées.

De futurs soucis avec la justice ?

Mega fournira un secret total lors du stockage ou de l’échange de vos données personnelles, le tout d’une façon très pratique grâce à un système d’encodage qui fonctionne directement depuis un navigateur Internet, ce qui est une première mondiale.

Et le site Mega de citer l’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’homme :

Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.