AccueilArchive

José Cardoso, le photographe qui vous tire le portrait… et vous bousille la gueule

José Cardoso, le photographe qui vous tire le portrait… et vous bousille la gueule

Publié le

“C’est vraiment un projet très simple : c’est de la photographie basique, de la sculpture basique (le tout étant de savoir comment ne PAS faire un visage correct) et des compétences en Photoshop basiques”, nous explique-t-il.

À voir aussi sur Konbini

Inspiré par Chris Cunningham et David Lynch

“Pourquoi ne peut-on s’empêcher de regarder les visages défigurés ?”

Mais au fond, y-a-t-il un but à ce projet photo ? D’après lui pas vraiment, mais il admet qu’il y a désormais de nombreuses théories à propos de la perte d’identité : que ce soit avec l’anonymat permis sur les réseaux sociaux, la retouche photo de plus en plus banale, la chirurgie plastique “qui sculpte ta tronche comme si c’était de la pâte à modeler”. Ce n’est pas tout, d’autres questions l’intriguent :

“Pourquoi ne peut-on pas se rappeler d’un visage à 100 % après une seule rencontre ? Pourquoi ne peut-on s’empêcher de regarder les visages défigurés ?”

“Les gens sont obsédés par leur visage. Tout le monde aime Face Swap, l’appli qui échange les visages. Les gens aiment les selfies. Je crois que pour beaucoup d’entre eux, leur tête est leur carte de visite. En fait, en ce moment, je réalise pas mal de portraits vectoriels pour le boulot et je réalise que si certains les veulent, c’est pour les offrir à des amis ou des proches. Ce qui est certain, c’est qu’on peut faire des affaires avec les visages [rires].”