AccueilArchive

Révolte des parapluies : un Hongkongais raconte la situation tendue dans sa ville natale

Publié le

par Konbini

Révolte des parapluies : un Hongkongais raconte la situation tendue dans sa ville natale

“L’un des facteurs majeurs a été l’usage des forces de police, dont le niveau de brutalité a atteint un stade qui ne paraissait pas nécessaire”

“La connexion de Hong Kong avec l’Occident offre une certaine protection”

K | Des millions de personnes avaient participé aux manifestations de 1989 en Chine et notamment sur la place de Tiananmen, mais la répression sanglante, la peur et les incitations économiques avaient entraîné un détachement par rapport à la politique. As-tu peur que la même chose se reproduise ?
Si c’était en Chine continentale, absolument. Les mesures de répression à travers les réseaux sociaux pour parler des manifestations à Hong Kong le montrent clairement. Cependant, ce n’est pas Hong Kong. Alors que l’emprise de la Chine se resserre, elle n’a pas non plus tout le contrôle encore.
Et puis, le monde regarde en ce moment Hong Kong et si la Chine agit de la même manière que pour la Place Tiananmen, il y aura de graves répercussions. Hong Kong bénéficie d’un statut un peu spécial à cet égard. En ce sens, la connexion avec l’Occident et l’adoption de nombreuses valeurs occidentales offrent une certaine protection.
K | Selon toi, le Royaume-Uni et/ou les USA devraient-ils appuyer le mouvement pour la démocratie à Hong Kong face à Pékin ?

Je pense que la communauté internationale, dont le Royaume-Uni et les USA, devraient effectivement appuyer la démocratie à Ho​ng Kong, tout comme ils devraient appuyer tout mouvement prônant la démocratie dans le monde.
Article rédigé par Jordan Gold et traduit de l’anglais par Anaïs Chatellier.

À voir aussi sur Konbini