AccueilArchive

Hip-hop US : Nouvelle vague, Nouvel Age (Part. 1/2)

Publié le

par Thomas De Ambrogi

Hip-hop US : Nouvelle vague, Nouvel Age (Part. 1/2)

Illumina tease

Même les sourds sont au courant, le hip-hop est en train de devenir la nouvelle Pop. Du coup, un nouveau public – souvent jeune – se renseigne, et se questionne sur le domaine. Il y a dans ces interrogations un sujet qui revient très souvent sur la table : celui des Illuminati… Inutile de se la cacher, les rappeurs font souvent référence aux pratiques maléfiques et douteuses de ladite “secte”. Mais ce sujet est un véritable piège à curieux. Il suffit d’un rien pour perdre deux à trois heures sur des sites à l’habillage foireux, où il est écrit en rose sur noir que Jay-Z, Rihanna et Zac Efron font partie des Illuminati, que les francs-maçons ont assassiné Tupac, ou que la saga Harry Potter est implicitement porno. Bref, j’ai pas envie de faire du pliage de dollars toute la journée, donc quelques précisions s’imposent.

Un classique, histoire de poser le contexte : Tupac – Hail Mary

Killuminati all trough your body

California Dreamin’

Laissons de côté cette manie du triangle pour entrer dans le vif du sujet : le New Age. Pour le rappel, le New Age est un courant spirituel qui a été popularisé en Californie dans les années soixante-dix. C’est un mélange de plusieurs croyances et mouvances religieuses situé entre l’hindouisme, le bouddhisme, les courants orientaux ainsi qu’asiatiques.
Le New Age regroupe différentes pratiques fondées sur des savoirs antiques qui – malgré les preuves historiques de leur importance – ont été cachés au grand public. Géométrie sacrée, réincarnation, troisième oeil ou puissance des chakras, le but principal du bouzin est l’éveil spirituel des humains, qui par la force des choses, opérera un changement radical sur l’humanité.

Ab Soul – Nibiru

They trying to tell me that aliens built the pyramids / It’s funny ‘cause they probably did

Celui qui s’adonne au New Age  développe une nouvelle vision du Monde. Car les savoirs sur lesquels repose le délire ont effectivement été occultés par dieu-sait-qui, ou alors trop peu de gens s’y sont intéressé. Du coup, le “fidèle” croit détenir un secret, comme une vérité évidente qu’on a voulu lui cacher, et un tel raisonnement peut conduire aux idées – un peu lassantes – de société mensongère et de conspiration mondiale. Justement, pour voir à quel point le cerveau de Ab Soul est retourné, le clip glacial de “Terrorist Threats” en featuring avec Danny Brown illustre bien la chose.

[iframe src=”http://prod-3.konbini.com/embed/music-fr-ab-soul-terrorist-threats-feat-danny-brown-and-jhene-aiko” width=”620″ height=”349″]

“Fuck I’m doing talk ’bout pineal gland / Ancient ways of Sumerians”

Dans cette phrase, Ab Soul parle de la glande pinéale, surnommée le troisième oeil – le “siège de l’âme” comme René Descartes aimait à l’appeler. Situé en plein centre du cerveau, il en est question dans l’ésotérisme, la glande pinéale serait le moyen de transcender son âme vers une autre dimension. Moins extravagant, elle serait aussi la cause du réalisme frappant de nos rêves pendant le sommeil. Surprenant qu’un rappeur Californien de 25 ans s’intéresse à ces trucs de médecin geekos.

À voir aussi sur Konbini :