AccueilArchive

Hapsatou Sy demande aux chaînes de ne plus inviter Éric Zemmour tant qu’il n’aura pas présenté d’excuses

Hapsatou Sy demande aux chaînes de ne plus inviter Éric Zemmour tant qu’il n’aura pas présenté d’excuses

Publié le

Image :

© Photo by Foc Kan/WireImage

“Je veux que les chaînes de télévision prennent leurs responsabilités”, a expliqué l’animatrice.

À voir aussi sur Konbini

“Il y a une responsabilité des dirigeants de chaînes” : jeudi 20 septembre, Hapsatou Sy était invitée sur BFMTV. À cette occasion, elle est revenue sur son altercation avec Éric Zemmour.

“Votre mère a eu tort” : la polémique est partie d’une séquence non diffusée de l’émission Les Terriens du dimanche sur C8, dans laquelle Hapsatou Sy était chroniqueuse et Éric Zemmour invité. Ce dernier lui a expliqué que son prénom était une “insulte à la France”, puisqu’il ne fait pas partie du calendrier des saints chrétiens. Une fois l’échange partagé par la première sur Instagram, deux camps se sont dessinés et la polémique a enflé.

Quelques jours plus tard, l’animatrice était donc interviewée et a demandé à ce qu’Eric Zemmour soit interdit de plateau télévisé tant qu’il n’aura pas présenté ses excuses : “Je veux que les chaînes de télévision prennent leurs responsabilités. Il récidive, il recommence. À un moment, il faut que ça s’arrête. […] Éric Zemmour, pour débattre, ok, pour insulter les enfants de la République, non.” Et d’ajouter :

“La sanction exemplaire que mérite Éric Zemmour, c’est d’être interdit, au moins pendant un temps, de plateaux de télévision, surtout pendant la promotion de son livre.”

“En attendant, il vend des livres”

Car pour la jeune femme, qui assure que les derniers jours ont “été très compliqués”, l’ancien chroniqueur d’On n’est pas couché crée des polémiques dans le but de faire sa promo : “il savait très bien ce qu’il faisait, […] parce qu’en attendant, il vend des livres.” Puis elle a poursuivi ::

“Il va toujours plus loin, il est dans la provoc’. Je suis dans une situation un peu compliquée parce que je sers Eric Zemmour en faisant ça. Il jubile, il est content. Ce n’est pas du tout mon objectif mais je ne suis pas pour le silence face à la bêtise.’

Hapsatou Sy a lancé une pétition à l’adresse d’Emmanuel Macron et de la garde des Sceaux Nicole Belloubet. Cette dernière, intitulée “Interdire des médias les personnes portant des messages d’incitation à la haine raciale”, a à ce jour recueilli près de 26 000 signatures.