AccueilArchive

Grimes dénonce le harcèlement sexuel dans le milieu de la musique

Publié le

par Lydia Morrish

Grimes dénonce le harcèlement sexuel dans le milieu de la musique

“Je dois dire que j’ai vécu de nombreux cas dans lesquels un producteur me disait littéralement ‘si tu ne viens pas dans ma chambre d’hôtel, on ne finira pas ce morceau’. Si j’avais été plus jeune ou dans une situation financière plus compliquée, peut-être que je l’aurais fait.
Je ne crois pas que le faible nombre de productrices s’explique par un manque d’intérêt de la part des femmes. C’est un milieu difficile d’accès pour les femmes. C’est un environnement assez hostile.”

Grimes a produit elle-même quasiment l’intégralité des morceaux de son dernier album, Art Angels. Dans une interview au New Yorker, elle a également confié éviter de travailler avec des producteurs masculins, ce qui nous semble d’autant plus clair désormais.
La chanteuse résolument funky a annoncé cette semaine s’atteler à de nouveaux morceaux. Mais à l’inverse de ceux d’Art Angels, légers et insouciants, les prochains titres seront plus “posés, plus lents, et plus en mode synthétique”. On imagine qu’elle n’aura pas besoin de l’aide d’un homme.

(via Pitchfork)

Traduit de l’anglais par Dario

À lire – > Vidéo : Grimes assure en cybergoth dans le clip déjanté de “Kill V. Main”

À voir aussi sur Konbini