Grand Débat : Emmanuel Macron porte plainte pour “propagation de fausse nouvelle”

Grand Débat : Emmanuel Macron porte plainte pour “propagation de fausse nouvelle”

photo de profil

Par Cyrielle Bedu

Publié le

Selon France Info, le candidat d’En Marche ! aurait porté plainte contre X après la publication, pendant le débat télévisé de l’entre-deux-tours, de documents l’accusant d’avoir eu recours à une société offshore au Bahamas.

À voir aussi sur Konbini

Le timing est pour le moins étrange… Mercredi 3 mai, alors que les deux candidats qualifiés pour le second tour de la présidentielle débattaient en direct à la télévision, Emmanuel Macron a fait référence au refus de Marine Le Pen de se rendre à une convocation judiciaire pendant la campagne, grâce à son immunité parlementaire. Cette convocation de Marine Le Pen concernait l’affaire des emplois présumés fictifs d’assistants parlementaires du FN au Parlement européen.

En réponse à cette pique (que lui avait déjà lancée Philippe Poutou lors d’un précédent débat), Marine Le Pen a sous-entendu qu’Emmanuel Macron ne serait pas mieux loti, parce qu’il posséderait un compte dans un paradis fiscal…

“- Emmanuel Macron : La différence qu’il y a entre vous et moi, c’est que vous êtes, vous, sous le coup d’une procédure judiciaire. Que la Haute autorité a regardé mon dossier et a vu qu’il n’y avait pas de problème. Quand les juges ne vous arrangent pas, vous dites qu’ils ne sont pas honnêtes. Ne plaisantez pas avec cela.

– Marine Le Pen : D’accord, d’accord, d’accord… J’espère que l’on n’apprendra pas que vous avez eu un compte offshore aux Bahamas, ou je sais pas j’en sais rien moi…

– Emmanuel Macron : Non, madame Le Pen, ça c’est de la diffamation.”

Et, bizarrement, au moment même où Marine Le Pen lançait cette insinuation, des documents présentés comme étant signés par Emmanuel Macron, et semblant étrangement aller dans le sens de la candidate FN, ont massivement été partagés sur les réseaux.

Vous avez dit bizarre ? Il y a mieux.

Comme l’explique BFMTV, dès 19 heures le soir du débat, un message anonyme accompagné de documents censés prouver “une évasion fiscale de Macron” était publié sur un forum étranger appelé 4chan. Selon BFMTV toujours, “le post est relayé à 19 heures 03 par un tweet du compte @4chanUSA, avant d’être repris dans la foulée par un autre compte, @NathanDamingo, qui semble être, à en croire son profil, un Américain soutenant Donald Trump”.

Ces mêmes documents ont par la suite été diffusés sur plusieurs profils, majoritairement russes, comme l’a montré sur Twitter Nicolas Vanderbiest, spécialiste des phénomènes d’influence sur les réseaux sociaux.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Le lendemain du débat, l’équipe de Marine Le Pen continuait sans ciller ses insinuations sur ce supposé compte caché d’Emmanuel Macron au Bahamas, et ce, par la voix de Louis Aliot, vice-président du Front national. C’était sur Europe 1.

“Des sites américains aujourd’hui parlent justement d’une évasion fiscale de Monsieur Macron, on verra ce que c’est”.

Emmanuel Macron n’a cependant pas attendu avant de porter plainte. Selon France Info, le candidat d’En Marche ! a  porté plainte pour “faux et usage de faux” et “propagation de fausse nouvelle destinée à avoir une influence sur le scrutin”.

Jeudi 4 mai sur France Inter, Emmanuel Macron qualifiait ses rumeurs de “fake news” :

“Je n’ai jamais eu de compte dans quelque paradis fiscal que ce soit. C’est typique des ‘fake news’, et donc madame Le Pen lance cela, elle a derrière des troupes sur Internet qui se mettent en place. […] Tout cela est totalement faux”, a déclaré le candidat à la présidentielle.

À lire => Débat de l’entre-deux-tours : les pires intox de Marine Le Pen