AccueilArchive

Fox News abandonne son antenne au Royaume-Uni par manque de téléspectateurs

Fox News abandonne son antenne au Royaume-Uni par manque de téléspectateurs

Publié le

Pour une fois qu’un média haineux se tait de son propre chef, on ne va pas s’en plaindre.

À voir aussi sur Konbini

Fox News, l’une des chaînes d’information en continu les plus regardées des États-Unis, vient de quitter l’antenne au Royaume-Uni après quinze années de diffusion sur la plateforme Sky.

Propriété de Rupert Murdoch, le groupe 21st Century Fox a déclaré que cette décision se justifiait par le faible rendement de cette chaîne sur les ondes britanniques. Toutefois, d’autres sources estiment que ce retrait pourrait être dû à sa trop grande uniformité idéologique, caractéristique évaluée par le gouvernement britannique.

Cette décision intervient alors que de nombreuses voix demandaient que le gouvernement examine la conformité de cette chaîne aux standards de diffusion. Murdoch s’apprête à racheter les 61 % de parts de Sky qu’il ne possède pas encore. Toutefois, les sources proches de la chaîne mettent en avant les mauvais résultats d’audience.

Dans un communiqué de 21st Century Fox, un porte-parole a déclaré : “Nous avons décidé d’arrêter d’alimenter la chaîne Fox News au Royaume-Uni. Fox News se concentre sur le marché américain, pour lequel il a été conçu. En conséquence, ses audiences ne rassemblent que quelques milliers de personnes par jour au Royaume-Uni.”

“Nous en avons donc conclu qu’il était contraire à notre intérêt commercial de maintenir Fox News au Royaume-Uni.”

Fox News, qui rassemblait environ 2 000 téléspectateurs par jour avant d’arrêter de diffuser mardi à 16 heures, est une épine dans le pied de Rupert Murdoch depuis quelque temps déjà. La chaîne américaine a en effet été embarquée récemment dans un scandale de harcèlement sexuel de grande ampleur qui s’est conclu par le limogeage – déguisé – de son présentateur vedette, Bill O’Reilly.

La chaîne américaine est également accusée depuis longtemps de propager des informations biaisées et d’être un outil de propagande de Donald Trump.

Ses dernières années, Ofcom, le CSA anglais, a donné plusieurs avertissements à la Fox, dont certains concernaient la déclaration de la chaîne selon laquelle Birmingham est une ville “où les non-musulmans n’osent tout simplement pas aller”.