Et s’il était possible de bloquer le FN sans soutenir Macron ?

Et s’il était possible de bloquer le FN sans soutenir Macron ?

photo de profil

Par Virginie Cresci

Publié le

Si l’idée de voter Macron provoque chez vous de virulentes poussées d’urticaires, mais que vous voulez quand même faire barrage au Front national, le message de cette pétition s’adresse à vous.

À voir aussi sur Konbini

Vous n’adhérez pas aux idées d’Emmanuel Macron, mais vous voulez tout de même faire barrage à Marine Le Pen ? Depuis dix jours, votre vie est devenue un véritable casse-tête. Voter Macron, voter blanc, vous abstenir ? Vous changez d’avis comme de chemise et tenter de survivre face à ce choix cornélien qui s’impose à vous. Vous êtes un insoumis, un hamoniste, ou un “Jacques Cheminadiste” qui sait ? Voire un abstentionniste ?

Vous voulez voter contre le Front national, mais pas pour Macron ? Cette idée va peut-être faire son chemin dans votre tête d’électeur indécis : attendez 17 heures pour aller voter. L’idée a été lancée par un blogueur de Mediapart, puis reprise dans une pétition publiée par le collectif Entends MAVOIX : “Bloquer Le Pen sans soutenir Macron, c’est possible !”

“Nous sommes nombreux à nous sentir pris au piège par cette élection présidentielle, nous qui ne voulons pas apporter notre soutien au projet de M. Macron mais qui refusons en bloc les idées du Front national”, écrit le collectif. Il adresse donc à ces électeurs indécis une “proposition, pour celles et ceux qui décideraient d’aller voter, non par adhésion mais pour réduire le score du FN, à se faire entendre et à ce que cette contestation soit comptabilisée et médiatisée”. On vous explique comment.

Attendre 17 heures pour aller voter

Pourquoi attendre l’heure du goûter pour aller voter ? D’abord, parce que c’est à 17 heures que le ministère de l’Intérieur publie les chiffres de la participation, après ceux de 12 heures (qui ne sont pas vraiment fiables). À vous donc d’aller faire votre devoir si vos comparses ont répondu absents dans les urnes. Les votes après 17 heures seraient donc interprétés comme des votes de barrage au FN et non d’adhésion à Macron.

“Cette idée peut paraître simple, mais elle pourrait permettre de donner plus de sens à notre pouvoir d’expression par le vote tout en utilisant le système actuel”, indique la pétition, qui entend ainsi donner “un sens” au vote de dimanche prochain. Une proposition comme une autre, qui pourrait peut-être aider les indécis.

Attention, si les bureaux de vote des grandes villes ferment à 20 heures, la plupart ferment à 19 heures.