AccueilArchive

Entretien avec les fondateurs du Mondial du Tatouage

Publié le

par Naomi Clément

Entretien avec les fondateurs du Mondial du Tatouage

“Le prix d’un concert à la Boule Noire”

“La symbolique de l’éternel”

Un CAP tatouage

| Que pensez-vous du combat de certains pour que le tatouage soit reconnu comme un art à part entière ?
T | On se bat tous corps et âmes afin que notre profession soit reconnue comme un art à part entière, et j’en suis très content ! Après il y en a qui sont intéressés par la popularité qu’a le tatouage ces derniers temps, et qui le récupèrent pour se faire du fric.
K | C’est-à-dire ?
T | C’est-à-dire que certains veulent que les tatoueurs passent un CAP, comme si on pouvait passer un CAP d’acteur ou de musicien. C’est ridicule ! Avec ça, tous les mômes qui sortiront de 3ème et qui se retrouveront dans une impasse professionnelle vont vouloir devenir tatoueur ! Résultat : chaque année, on aura des milliers de jeunes qui sortiront de ce CAP tatouage, mais cela apportera juste de l’argent à ceux qui ont fait l’école. Les jeunes, eux, ne trouveront pas de travail pour autant.
| Comment on fait pour devenir tatoueur alors ?
T | Tu deviens tatoueur par la sélection naturelle et en devenant apprenti, à l’ancienne, chez un tatoueur. Le statut d’apprenti reste encore aujourd’hui à travailler, parce que les apprentis sont souvent déclarés comme des femmes de ménage à mi-temps, qui restent là comme des copains à qui on apprend sur le tas. Mais c’est comme ça que ça doit se faire. Par le sélection naturelle de l’offre et de la demande et le talent.
Aujourd’hui j’en vois plein qui disent “C’est impossible de devenir tatoueur“, mais c’est faux, le nombre de tatoueurs a été multiplié par 100 en quelques décennies ! Quand j’ai commencé, il y avait 40 tatoueurs en France, il y en a plus de 4000 en ce moment. C’est tellement plus facile aujourd’hui. À l’époque il fallait être un lascar, savoir jouer des coudes pour s’imposer auprès de ceux déjà établis. Aujourd’hui on n’a plus vraiment besoin de faire ça, et c’est tant mieux.
 
Mondial du Tatouage 2014
Du 7 au 9 mars 2014 à la Grande Halle de La Villette (Paris)
Vendredi et samedi de midi à minuit
Dimanche de 11 heures à 19 heures
Plus d’informations sur le site officiel

À voir aussi sur Konbini :