AccueilArchive

En images : beauté et terreur à New York à la fin des années 1980

En images : beauté et terreur à New York à la fin des années 1980

Image :

(Crédits image : Frank Horvat)

avatar

Par Théo Chapuis

Publié le

Fin janvier, Konbini vous faisait découvrir une série photo fascinante signée Christopher Morris, photographe indépendant passé par l’agence Black Star. Il avait retrouvé des clichés datant du début des années 80 et montrait un métro new-yorkais envahi par une sous-culture naissante à l’époque : le hip-hop. Et avec elle, le graffiti.
Jeudi 13 mars, le journal américain My Modern Met a trouvé des clichés de New York d’un autre photographe issu de l’agence Black Star : il s’agit cette fois-ci de ceux de Frank Horvat, passé plus tard à Magnum, rencontrant Cartier-Bresson ou encore Robert Capa. Dans sa série New York Up & Down, réalisée entre 1986 et 1988, il capturait une ville froide, dure, sans merci… et résolument loin de la métropole telle qu’elle est aujourd’hui.

À voir aussi sur Konbini

Des hauts et des bas

L’auteur livre quelques mots à propos de son oeuvre :

Si elles pouvaient être mesurées par leur intensité émotionnelle, les années à New York compteraient deux fois plus. C’est ce que j’ai essayé de transmettre avec le titre Up & Down. Les hauts et les bas de New York ne sont pas seulement les transitions d’Uptown à Downtown, de l’obscurité du métro à la contemplation des étages supérieurs des gratte-ciels, des températures en janvier à celles de juillet. Mais aussi les déplacements, entre un jour et son lendemain, et parfois entre une minute et l’autre, de l’euphorie à la déception, du triomphe à l’échec, de l’accomplissement à la défaite…