AccueilArchive

La chanson “Get Lucky” de Daft Punk dévoilée

Publié le

par Louis Lepron

La chanson “Get Lucky” de Daft Punk dévoilée

On l’attendait depuis longtemps : “Get Lucky”, du prochain album des Daft Punk Random Access Memories, a enfin été dévoilée.

Daft Punk – Get Lucky (Radio Rip)

[iframe src=”http://prod-3.konbini.com/embed/music-fr-daft-punk-get-lucky-radio-edit-11″ width=”620″ height=”349″]

Le leak de “Get Lucky” : un fake ?

Pour ce leak de “Get Lucky”, une rumeur persiste et signe qu’il s’agirait d’un fake. En cause, et surtout en preuve, une interview de Pharell Williams accordée à Nardwuar, un journaliste canadien. A 10 minutes et 44 secondes, on entend le chanteur américain répondre à une question par un : “Like the legend of the phoenix”. Cette phrase correspond au début du premier couplet du leak de “Get Lucky”.
En somme, ce lien d’interview à leak prouverait à lui seul une chose : des petits malins, on ne dira pas qui (on ne sait pas, surtout) se seraient servis de ce petit bout d’interview pour reprendre la réponse de Pharrell, la transformer en chant et en faire, sur  un beau plateau, un premier couplet à servir aux fans. Le problème, c’est que le premier couplet de la version originale est similaire. Et si l’on prend l’interview contre-courant, on pourrait tout simplement affirmer que Pharrell Williams, avec ingéniosité, a joué le jeu de la promo Daft Punk en divulguant un indice.
Le dernier indice qui n’a pas été repris et qui diffère de l’extrait du Saturday Night Live, repris en boucle et en loop, est cette étrange partie solo que l’on peut écouter à partir de 3 minutes et 43 secondes du leak de “Get Lucky”. Elle correspond, étrangement, à la version originale de l’album.
En 2005, lors de la sortie de Human After All, le troisième effort des Daft Punk, certains intenautes n’avaient pas cru au leak de l’album. Selon eux, il avait été créé par le duo en personne pour “combattre le piratage”. Il s’est avéré que non. Il faut tout de même (et encore) préciser que cette version de “Get Lucky” ne présente pas la même longueur que la version extraite de l’album ni la qualité. Mais son rapprochement avec la version originale est indéniable, qu’on l’appelle “pré-version” au mastering non fini.
On vous conseille également :

Article mis à jour le 16 avril à 1h00.

À voir aussi sur Konbini :