menu

AccueilArchive

En 2015, l’homme connecté est moins concentré qu’un poisson rouge

Publié le

par Aline Cantos

En 2015, l’homme connecté est moins concentré qu’un poisson rouge

Des conséquences inquiétantes

À voir aussi sur Konbini

Le déclin de l’attention ne serait que le résultat des multiples sollicitations induites par l’utilisation des appareils électroniques ainsi que par la rapidité et la concision des informations qui circulent sur ce genre de dispositifs. Sur le National Post Canadien, Alyson Gausby parle d’ailleurs d’une “réalité fil d’actualité“.
Une révélation inquiétante sur l’effet de ces appareils qui ont envahi nos quotidiens, d’autant plus quand on sait que les jeunes générations sont très touchées par le phénomène. L’enquête de Microsoft en atteste puisque 77% des répondants entre 18 et 24 ans affirment consulter leur téléphone mobile dès qu’ils s’ennuient quand 52% affirment quant à eux le faire toutes les 30 minutes voire plus.
Les nouvelles technologies semblent cependant peser dans le quotidien de nombre de personnes puisque les initiatives de retour aux sources se multiplient. C’est notamment le cas du projet de “Light Phone” qui, en plus de prendre le contrepied de l’augmentation de la taille des écrans en étant minuscule, ne pourrait recevoir que les appels. Une solution radicale afin de se débarrasser de ses multiples notifications, des vibreurs intempestifs et du stress qui va avec.