AccueilArchive

La communauté hip-hop réagit à l’acquittement de l’assassin de Michael Brown

Publié le

par François Oulac

La communauté hip-hop réagit à l’acquittement de l’assassin de Michael Brown

Dites aux enfants de faire attention et de courir, courir, courir. Ils gagnent du terrain sur nous.

Q-Tip et Macklemore à New York

A New York, le vétéran Q-Tip, accompagné de Macklemore, a mené la foule qui marchait pacifiquement sur Times Square au cri de “Hands up, don’t shoot”.

La vie des Noirs n’a aucune valeur. Mais ils extraient notre magie, notre sueur, notre voix, notre feu… Et nous dépouillent de notre droit à l’existence.


“Ce soir, je me suis fait botter le cul”

Le rappeur Killer Mike, moitié du duo Run The Jewels, a prononcé un discours lors d’un concert à St. Louis, rapporte Pitchfork. Le MC d’Atlanta, connu pour sa forte sensibilité politique, a partagé ses réflexions avec le public :

D’habitude on arrive sur “[We Are The] Champion[s]” de Queen. Je dois vous dire aujourd’hui que merde, peu importe comment on fait, peu importe ce qu’on construit, les choses se retournent contre toi et te bottent le cul, et t’as pas l’impression d’être un champion. Ce soir, je me suis fait botter le cul quand j’ai entendu le procureur.

L’artiste, qui s’était déjà exprimé publiquement lors de la mort de Mike Brown, a fini son speech au bord des larmes.

Les hommages de ces artistes s’ajoutent à la longue liste des rappeurs ayant réagi à l’affaire Michael Brown. Cet été, Game avait réuni la moitié du milieu pour enregistrer “Don’t Shoot”, un morceau engagé. Le G-Unit et Lauryn Hill avaient également réagi en musique. J. Cole, lui, s’était rendu à Ferguson en personne.
L’acquittement controversé de Darren Wilson intervient dans un contexte extrêmement tendu. Samedi à Cleveland, Tamir Rice, un jeune Noir de 12 ans, s’est fait tuer par un policier alors qu’il jouait avec un pistolet factice.

À voir aussi sur Konbini :