AccueilArchive

À Barcelone, des végans se déshabillent pour obtenir une journée sans viande

Publié le

par Matthew Kirby

À Barcelone, des végans se déshabillent pour obtenir une journée sans viande

Des activistes d’une association de défense des animaux espagnole se sont transformés en viande humaine à Barcelone pour protester contre l’absence de mesures pour promouvoir le régime végétalien.

“La viande est un meurtre”, comme The Smiths le chantent. Et pour mettre en évidence cette notion, un groupe d’activistes dénudés qui défend les droits des animaux a organisé une manifestation provocante dans le centre de Barcelone.

Badigeonnés de faux sang et allongés sur des barquettes de polystyrène géantes recouvertes de plastique, les 20 activistes d’Animanaturalis se sont installés au milieu de la place Sant Jaume.

Cette association espagnole qui défend les droits des animaux a aussi placé des étiquettes “viande humaine” sur le plastique transparent qui recouvrait les activistes dans l’idée d’imiter les emballages qu’on trouve dans les supermarchés.

Leur but est d’attirer l’attention sur les bénéfices d’un régime sans viande, qui n’implique pas “l’exploitation, la souffrance et la mort d’animaux”, peut-on lire sur leur site.

Deux mois auparavant, Barcelone a décidé qu’elle serait la première ville du monde “végétariens-friendly”. Mais les militants d’Animanaturalis affirment que le gouvernement n’a pas fait assez pour que les actes suivent les paroles.

“Nous voulons attirer l’attention des autorités de la ville” explique Aïda Gascón, la directrice d’Animanaturalis en Espagne.

“Barcelone a promis en mars de prendre part à des initiatives internationales comme la campagne de Paul McCartney, le ‘lundi sans viande’, mais ils n’ont encore rien mis en œuvre.”

Les implications environnementales, sanitaires et éthiques de la consommation de viande sont “un problème qui ne peut pas être ignoré”, selon elle.

Aïda Gascón pense que le gouvernement devrait faire la promotion d’un régime sans viande au moins une fois par semaine. C’est “seulement une petite étape, mais un étape importante”, conclut-elle.

Chargement du twitt...

Animanaturalis affirme que 60 milliards d’animaux sont massacrés et empaquetés chaque année pour nourrir les humains du monde entier.

L’association encourage les Espagnols à abandonner la viande au moins un jour par semaine et à rejoindre les millions de personnes dans le monde qui pensent qu’un jour sans viande peut faire la différence.

“Pour les animaux, pour la planète, pour notre santé, ne mettons pas de viande dans notre assiette.”

Comme la consommation de viande devient un problème de plus en plus inquiétant pour la santé et l’environnement selon les diététiciens et les scientifiques, Animanaturalis espère aussi sensibiliser le public à un mode de vie durable.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À lire -> L’un des meilleurs restos du monde devient végétarien la moitié de l’année

À voir aussi sur Konbini :