AccueilArchive

Au Canada, le sexe neutre pourra désormais figurer sur les documents administratifs

Au Canada, le sexe neutre pourra désormais figurer sur les documents administratifs

Publié le

Le gouvernement fédéral canadien vient d’adopter une mesure qui rendra possible l’inscription d’un “sexe neutre” sur les papiers d’identité.

À voir aussi sur Konbini

À côté des cases “F” et “H” figurera bientôt l’option “X” dans les documents administratifs au Canada. Une victoire pour les personnes intersexes, qui souhaitent être reconnues comme telles depuis de longues années. Adoptée par le gouvernement fédéral canadien le 24 août, cette mesure provisoire permettra aux personnes ne s’identifiant ni comme femme, ni comme homme d’opter pour une identité sexuelle neutre. Elle sera applicable dès le 31 août prochain. À terme, la mention “X” pourra être directement imprimée sur les documents officiels canadiens.

“En introduisant une désignation de sexe ‘X’ dans les documents délivrés par le gouvernement, nous prenons une mesure importante pour favoriser l’égalité pour tous les Canadiens, indépendamment de leur identité ou leur expression sexuelle”, a déclaré Ahmed Hussen, ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration.

Et pour cause : l’intersexualité (ou intersexuation) concernerait environ un individu sur 2 000 selon certains experts – voire deux sur 100, selon d’autres. Le sujet étant tabou et méconnu, il est extrêmement difficile d’établir des statistiques précises. Le terme englobe d’ailleurs diverses réalités biologiques, de l’absence d’organes sexuels déterminés (micropénis, clitoris hypertrophié, vagin à demi formé), aux organes génitaux ayant conservé des aspects des deux sexes. Le Canada n’est pas le premier pays à reconnaître la notion de “sexe neutre” : l’Allemagne, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Inde font partie des premiers États à avoir reconnu un troisième genre.