Assassinat de JFK : Trump reporte finalement la publication de documents “sensibles”

Assassinat de JFK : Trump reporte finalement la publication de documents “sensibles”

photo de profil

Par Astrid Van Laer

Publié le

“Je n’ai pas d’autre choix”

Cependant, le chef d’État a subitement fait volte-face, expliquant que les documents ne seraient finalement pas tous rendus publics :

À voir aussi sur Konbini

“Je n’ai pas d’autre choix, aujourd’hui, que d’accepter qu’on les étudie plutôt que de permettre une atteinte potentiellement irréversible à la sécurité de notre nation.”

Il a donc accordé six mois aux services secrets pour qu’ils prouvent la nécessité de garder ces documents secrets, ajoutant qu’“au terme de ce délai, [il] ordonnerai[t] la publication de toutes informations dont les services n’auront pas pu démontrer” qu’elles devaient être tenues secrètes. En tout, 2 900 documents ont bel et bien été rendus publics sur le site des archives, mais 200 autres, au contenu dit “sensible”, sont encore tenus secrets. De quoi continuer d’alimenter les soupçons de complot.

À lire -> Conspiration : des internautes pensent que Melania Trump a une doublure